SMD
  • catégorie : Domestique
  • Publié en 1/2006 à la page 0
Présentation de l'article

Four à refusion pour CMS

Des pizza aux CMS

Four à refusion pour CMS
Le soudage de composants CMS « classiques » est une opération faisable à condition de disposer d’un fer à souder à panne fine et de soudure de faible section. Il en va tout autrement lorsque l’on se trouve en présence de boîtiers BGA, et autres CSP. Seul un four de refusion (reflow) en permet le soudage. Nous allons voir ici comment transformer un four domestique ordinaire en un four de refusion.
Vous ne serez guère étonné d’apprendre que les ingénieurs de notre laboratoire procèdent encore, de temps à autre, à quelques (!) soudures; ils ne se laissent pas rebuter par des soudages délicats. Que faire cependant, lorsque l’on a besoin de souder un circuit FPGA proposé en boîtier BGA (figure 1) ? Il est impossible, à l’évidence, de réaliser cette opération à l’aide d’un fer à souder classique. Après quelques expériences (plus ou moins réussies, cf. l’article « bruits de labo » ailleurs dans ce magazine) il fut décidé qu’il était plus que temps de doter notre laboratoire de son four de refusion. Nous ne ferions pas justice à notre réputation si nous n’essayions pas de trouver une solution par nos propres moyens. Le résultat de nos efforts : notre four à pizza (et autres snacks) se trouva converti, du jour au lendemain, en four à refusion.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Fichier Gerber

Le circuit imprimé de cet article est disponible sous forme d’un ou plusieurs fichiers Gerber. Seuls les membres de la communauté d’Elektor peuvent télécharger gratuitement ce(s) fichier(s). Avec ce(s) fichier(s), vous pouvez réaliser vous-même le circuit imprimé ou bien le faire faire.
Si vous souhaitez passer par un service en ligne, nous vous recommandons notre partenaire Eurocircuits. Nous faisons régulièrement appel à Eurocircuits pour nos prototypes et notre production en série.

Résistances :
R1,R2 = 150
R3 = 10
R4 = réseau de 8 résistances de 10 k
R5 = réseau de 4 résistances de 1 k
R6 = 10 k
P1 = 10 k
Condensateurs :
C1,C4,C5,C12,C13,C15 = 100 nF
C2,C3 = 27 pF
C6 à C9,C14 = 10 µF/16V radial
C10,C11 = 470 µF/16V radial
Semi-conducteurs :
B1 = B80C1500
D1 à D3 = LED faible courant rouge
IC1 = MAX6675
IC2 = AT89C52/24JI (programmé EPS050319-41)
IC3 = MAX232
IC4,IC5 = S202S12
IC6 = 24LC64
IC7 = 7805
Divers :
K1 = bornier de connexion du thermocouple de type K
K2 = embase sub-D à 9 contacts femelle en équerre
K3 à K5 = bornier encartable à 2 contacts au pas de 7,5 mm
K6 = embase de connexion de l’affichage LCD à rétro éclairage
LCD1 = module LCD à 2 x 16 caractères, tel que, par exemple, EPS 030451-72 ou sa version PLED EPS 030451-73
S1 à S6 = bouton-poussoir ITT D6-R
Tr1 = MONACOR VTR-3106
X1 = quartz 12 MHz
Platine (EPS050319-1)
Logiciel (EPS050319-11)
17 ponts de câblage
Chargement des commentaires