• catégorie : Modélisme
  • Publié en 2/2006 à la page 0
Présentation de l'article

Contrôleur « brushless » pour R/C

Variateur de vitesse pour modèles réduits radiocommandés

Contrôleur « brushless » pour R/C
Les lecteurs auxquels s’adresse cet article sont les utilisateurs de modèles réduits radiocommandés embarquant un moteur électrique sans balais à aimants permanents, plus connus sous le nom de « moteurs brushless ».
La déferlante ces dernières années de ce type de propulsion a permis de hisser la motorisation électrique à des niveaux record en terme d’efficacité et de compacité, ceci s’étant accompagné inévitablement par une complexité accrue de l’électronique de contrôle. Le présent article décrit les principes de base théoriques liés au fonctionnement de ces moteurs, et une solution reposant sur un microcontrôleur ST7 récemment introduit sur le marché et totalement dédié à ce type d’application.
Le moteur brushless
Rien de bien compliqué ! Un moteur brushless se caractérise tout simplement de trois phases bobinées et réparties le long d’un stator, positionnées en regard d’un rotor composé quant à lui d’aimants permanents. Les fabricants donnent très souvent le nombre de paires de pôles caractérisant leurs moteurs.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Fichier Gerber

Le circuit imprimé de cet article est disponible sous forme d’un ou plusieurs fichiers Gerber. Seuls les membres de la communauté d’Elektor peuvent télécharger gratuitement ce(s) fichier(s). Avec ce(s) fichier(s), vous pouvez réaliser vous-même le circuit imprimé ou bien le faire faire.
Si vous souhaitez passer par un service en ligne, nous vous recommandons notre partenaire Eurocircuits. Nous faisons régulièrement appel à Eurocircuits pour nos prototypes et notre production en série.

platine du microcontrôleur (050157-2) :
Résistances :
R1,R4 = n’existe pas
R2 = 4k7
R3,R5 = 10 k
R6 = 22 k
R7 = 15 k
R8 = 5,6
R9 = 5k1
R10 à R15 = 6k8
R16 = 3k3
Condensateurs :
C1 à C3,C5 à C7 = 100 nF
C4 = n’existe pas
C8 = 10 nF
C9*,C12* = 4µF7/20 V faible ESR
C10 = 47 µF/6V3
C11* = 2µF2/5 V faible ESR
Semi-conducteurs :
D1 = BAT54
IC1 = M24C01
IC2 = ST7MC1 (programmé EPS050157-41)
IC3,IC4 = L4941 BA05FP
Divers :
X1 = quartz 8 MHz
K1,K2 = cf. texte
K3 = embase autosécable à 1 rangée de 3 contacts + cavalier
platine 050157-1

platine de puissance (050157-1) :
Résistances :
R25 à R30 = 270
R31 à R36 = 1 k
R37 à R48 = 240
Condensateurs :
C1,C11 à C17 = 100 nF
C2 à C10 = n’existe pas
C18 = 470 µF/6V3
Semi-conducteurs :
D1 à D3 = BAT54A
D4 à D6 = BAT54C
T16 à T21 = FDS6675
T22 à T27 = BSS138,2N7002
T28 à T33 = PHK12NQ03LT
T34 à T39 = BC817-40
T40,T42,T43 = BC807-40
T41 = n’existe pas
Divers :
K2,K3 = cf. texte
Platine EPS050157-2
Librairie générique (EPS050157-11) et mode d’emploi (en anglais = EPS050157-13) disponibles au téléchargement
Chargement des commentaires