• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 2/2006 à la page 0
Présentation de l'article

E-blocks ? Passons au CAN

Un système complexe devient transparent

E-blocks ? Passons au CAN
Le bus CAN est un bus solide à taux de transfert de données élevé pour la communication entre périphériques électroniques dans des situations requérant une fiabilité des données extrêmes. L’industrie automobile est l’un des domaines de prédilection du bus CAN, il s’y substitue aux faisceaux de conducteurs de cuivre présents dans tout véhicule. Nous allons nous intéresser ici aux bases du bus CAN et vous montrer comme la paire E-blocks + Flowcode vous permet d’implémenter le bus CAN.
CAN est l’acronyme de Controller Area Network, et définit un standard international pour la communication sérielle en vue de la commande de périphériques connectés à un réseau. Le standard CAN gouverne certains des attributs physiques du réseau mais aussi les protocoles de communication logicielle à niveau basique.
Physiquement, le bus CAN prend la forme de paires de conducteurs torsadées utilisant des tensions différentielles pour la transmission de données - CAN ne connaît pas de conducteur de terre (masse) et les tensions différentielles protègent bien le système à l’encontre du bruit. CAN étant conçu à l’origine pour la commande pure, ce qui explique que les messages utilisés soient courts, ne dépassant jamais 8 octets au maximum.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Chargement des commentaires