• Publié en 5/2006 à la page 0
Présentation de l'article

Le nez fin, enfin !

Le capteur de Co2 gazeux TGS4160 de Figaro

Le nez fin, enfin !
Une nouvelle sonde de CO2, plus sensible, très stable à terme, plus sélective et insensible aux influences parasites, permet de mieux surveiller et de réguler la présence de ce gaz dans notre environnement. À l’air libre, la concentration de base en CO2 s’élève à environ 350 ppm (parts par million), elle est soumise à des fluctuations d’origine naturelle mais également humaine. Ces variations sont cependant de faible amplitude et ne se manifestent que très progressivement.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires