• catégorie : Électronique
  • Publié en 7/2006 à la page 0
Présentation de l'article

Une LED alimentée en 1,5 V

-

Une LED alimentée en 1,5 V
Ce petit schéma (figure 1), dérivé de celui de l’oscillateur à amplificateur différentiel, ne comporte que 4 composants. De par son principe, il comporte, normalement, un condensateur monté en parallèle sur la self L1, mais dans la présente application, les capacités parasites existantes sont suffisantes à garantir un bon fonctionnement. T1 et T2 peuvent être n’importe quel transistor NPN du type BCxxx. La self L1 n’a rien de critique elle non plus, ce qui signifie que tout ce qui comporte quelques spires bobinées sur un petit noyau ferrite peut faire l’affaire. On pourra utiliser une self toute faite d’une valeur comprise entre 1 et 10 ?H. Avec une valeur de 6,8 ?H, notre oscillateur travaillait une fréquence proche de 1 MHz.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires