• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 5/2007 à la page 0
Présentation de l'article

Vitamines pour LED

Circuits de pilotage pour LED haute puissance

Vitamines pour LED
L’abréviation LED qui signifie « Light Emitting Diode » date des années 60, mais ces diodes n’ont vraiment mérité leur nom que bien plus tard. Les LED haute puissance ont besoin de pilotes leur permettant de « briller » dans les conditions les plus diverses. Voici donc un aperçu des concepts simples ou complexes nécessaires.
On ne le répétera jamais assez : la LED ne vit pas que de courant ! Cela tient au fait que sa caractéristique tension/courant non linéaire présente une « cassure » distincte à une valeur de la tension en sens direct dépendant de la couleur et de la technologie. Pour couronner le tout, cette « cassure », ou tension de seuil, dépend aussi de l’exemplaire utilisé et de la température. La figure 1 représente 3 caractéristiques U/I de diodes blanches à haute puissance (aussi dénommées LED High-Brightness ou HB) de différents fabricants. Cela représenterait tout aussi bien les caractéristiques de différents exemplaires du même type ou d’un seul exemplaire à des températures différentes. Une faible variation de tension provoque déjà une variation importante du courant de la LED, donc de sa luminosité. Une faible variation de courant (dans la région de fonctionnement normal) ne cause par contre qu’une variation insignifiante de luminosité.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires