• catégorie : Modélisme
  • Publié en 7/2007 à la page 0
Présentation de l'article

Et pourtant il marche !

Et pourtant il marche !

Si la majorité des robots réalisée par les amateurs se déplace au moyen de roues ou de chenilles, deux catégories occupent une place à part en raison de l’aspect spectaculaire de leurs mouvements : le robot hexapode, appelé aussi robot araignée (même si cette dernière a en réalité huit pattes !), et le robot marcheur. En effet, s’il peut sembler relativement facile de faire tourner des roues au moyen de moteurs, puisque c’est là le seul besoin d’un robot mobile classique, reproduire la marche, que ce soit celle d’un insecte avec l’hexapode ou celle d’un humain avec le robot marcheur, peut paraître nettement plus difficile.

Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires