• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 7/2008 à la page 33
Présentation de l'article

Électrisation mystérieuse

Électrisation mystérieuse
Pas de panique, nous n’adhérons ni à la magie noire ni à aucune spéculation paranormale. Bien au contraire, il sera question ici de phénomènes élémentaires de la physique, l’électricité de contact, on parle aussi de potentiel de contact et de triboélectricité. Dès que deux matériaux différents se touchent, des électrons passent par conduction de l’un à l’autre. Le matériau qui cède des électrons devient moins négatif, donc plus positif ; celui qui les reçoit se charge négativement. C’est valable pour tous les matériaux, qu’ils soient métalliques ou non. Des exemples célèbres d’électricité de contact sont l’électricité de frottement et celle qu’on nomme thermovoltaïque. Mais assez de théorie, voyons cela en pratique.
Examinons un exemple de phénomène, irritant à première vue. Prenez un condensateur, n’importe lequel, et court-circuitez ses fils de raccordement à l’aide d’un pont (avec des fiches crocodile). Branchez-y (ici aussi avec des fiches crocodile) un voltmètre à grande résistance interne dans le domaine des millivolts. Comme on s’en doute aisément, il indique 0 mV. Mais dès qu’on débranche le pont de court-circuit, la tension monte lentement de quelques millivolts, exactement comme s’il se chargeait spontanément.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires