• catégorie : Modélisme
  • Publié en 7/2008 à la page 90
Présentation de l'article

Touche à effleurement à un fil

Utilisez ce petit circuit où vous voudrez, connecté à un microcontrôleur, des relais, une alarme secrète, un robot, par exemple, ou simplement pour allumer une LED le temps que vous touchez la plaque métallique.
Le circuit se compose d’un diviseur de tension R1/R2, un trigger de Schmitt inverseur d’une puce 40106, un petit condensateur pour écarter les parasites HF et une LED avec sa résistance talon.
La plaque de métal est reliée par fil à PAD1. Comme le courant issu de votre corps est très petit, on conçoit bien que R2 du diviseur aura une grande valeur, comme 10 MO, pour que la tension à ses bornes suffise à la détection par l’entrée 1 de la porte IC1.A.
R1 sert à éviter que l’énergie d’une décharge électrostatique n’aille endommager l’entrée de la porte. C’est ce qui risquerait de se produire si vous avez circulé sur un tapis avec des semelles de caoutchouc.
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Chargement des commentaires