• catégorie : Éducation et Information
  • Publié en 10/2008 à la page 52
Présentation de l'article

Faux-frères

Deux oscilloscopes numériques peu coûteux débarquent de Chine

Faux-frères
Fini le tube à rayons cathodiques, place à l’afficheur LCD, au numérique plutôt qu’à l’analogique – les oscilloscopes se modernisent aussi. Quant aux prix, ils s’effondrent : un DSO de fabrication chinoise bien équipé revient à 600 euros ou moins. Notre rédacteur Thomas Scherer a examiné deux de ces appareils. Son petit laboratoire d’électronique abrite depuis plus de vingt ans son fidèle oscilloscope à une seule voie de type Hameg 103. Au cours de ces dernières années, la devise « 10 MHz de largeur de bande suffisent » a toutefois perdu sa force de conviction. En fait, il ne serait pas plus mal de disposer d’un second faisceau. Il avait commencé à googler pour trouver des solutions numériques de remplacement quand, heureuse coïncidence, Elektor lui a prié d’examiner de près deux DSO peu coûteux fabriqués en Chine.
Chargement des commentaires