• catégorie : Microcontrôleurs
  • Publié en 9/2009 à la page 62
Présentation de l'article

CC2, le génie des échecs

ATM18 apprend le « jeu royal »

CC2, le génie des échecs
La simplicité et la facilité de la transformation de notre système ATM18 en jeu d’échecs électronique sont déjà surprenantes. L’extension matérielle se limite aux quelques touches d’un clavier bon marché. L’essentiel réside donc dans le programme en C et le loger dans les 8 Ko de la mémoire flash de l’ATmega88 n’a pas été une mince affaire…Parmi les jeux de table, les échecs constituent une classe particulière. Il est probable, sinon sûr, que l’ancêtre des échecs est un jeu indien du nom de « Chaturanga ». Passant par la Perse, il serait venu en Europe en passant par l’Arabie importé par les Maures après la conquête de l’Espagne. Le jeu était déjà très apprécié en Europe au XIVe siècle. Le nom « échec » viendrait du persan « shah » (asshah, avec l’article arabe) qui signifie « roi ».
Le téléchargement de cet article est réservé aux membres abonnés d'Elektor.
Cliquez ici pour vous identifier.
Produits
Chargement des commentaires