Elektor Team

190.000 litres d’eau gaspillés toutes les 5 s !

10 décembre 2013, 14:38
190.000 litres d’eau gaspillés toutes les 5 s !
190.000 litres d’eau gaspillés toutes les 5 s !
L’eau est une ressource précieuse, sa gestion devrait être transparente.
L’association 60 millions de consommateurs et la fondation France Libertés appellent les Français à participer à l’« Opération transparence » afin d’établir une cartographie complète du prix du service de l’eau. En France, les communes financent et gèrent les services publics de l'eau (eau potable, assainissement et eaux pluviales) au sein d’une régie. Ces services sont parfois délégués à une entreprise privée spécialisée. Actuellement seules quelques villes ont rempli la base de données de l’ONEMA* qui informe sur le prix de l’eau, l’état du réseau, le taux de perte, etc.

Sur le site www.prixdeleau.fr, les participants peuvent alimenter une base de données citoyenne sur l’eau en indiquant le montant de leur abonnement hors taxes, de l’assainissement et de la consommation, le total de leur facture, leur consommation en m3, le nom du gestionnaire et la date de facturation. Les résultats de cette enquête seront rendus publics en mars 2012 lors du Forum mondial de l’eau, à Marseille.

Fuites
Sur ce site, un compteur indique en temps réel l’ampleur des fuites dans le réseau. On estime que si les collectivités traquaient mieux les fuites, leur consommation baisserait d’un tiers : Paris affiche un taux de perte inférieur à 5%, celui de Nîmes grimpe à 40%. Chez les particuliers, les fuites peuvent représenter jusqu’à 20% de leur facture.
Le terme peut paraître impropre, mais comment qualifier autrement que de pertes sèches les fuites du réseau de distribution d'eau potable ? Les coûts du traitement inutile de ces eaux qu'aucun usager ne consomme sont facturés à la totalité des bénéficiaires du service sans qu'ils s'en rendent compte, ni surtout sans que les responsables réels de ces fuites soient pénalisés en proportion de leur négligence.

De précieuses informations complémentaires sur la consommation d’eau à usage domestique, le contenu de votre facture, la qualité de l’eau se trouvent dans la première partie de l’ouvrage Eau de pluie : récupération & utilisation. La deuxième partie de ce livre propose des montages électroniques PICBASIC pour le recyclage des eaux de pluie.

 

* ONEMA : Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques, établissement public national relevant du service public de l’environnement , créé en 2007. Il vise à favoriser une gestion globale et durable de la ressource en eau et des écosystèmes aquatiques.

Chargement des commentaires
articles apparentés