Elektor Team

3Doodler, le premier stylo-imprimante 3D

10 décembre 2013, 14:38
3Doodler, le premier stylo-imprimante 3D
3Doodler, le premier stylo-imprimante 3D

Si vous êtes du genre à ne pas pouvoir vous empêcher de faire des petits dessins sur votre assiette dès que vous avez un tube de mayonnaise dans la main, 3Doodler est fait pour vous. Imaginez votre mayonnaise se figer dans l'air à mesure que vous appuyez sur le tube et le déplacez dans les trois dimensions de l'espace. Outre un beau gâchis, vous obtiendriez en 3D une oeuvre se situant entre l'autographe de chimpanzé et la meilleure période de Jackson Pollock.

3Doodler, le premier stylo capable de dessiner dans l'air, repose sur ce même principe d'extrusion et de solidification instantanée. La mayonnaise se présente ici sous la forme d'ABS ou de PLA, des polymères thermoplastiques également utilisés par les imprimantes 3D. Introduit sous forme de fil dans le stylo, sorte de dodue courgette d'une vingtaine de centimètres de longueur alimentée par le secteur, le matériau est chauffé puis extrudé lorsque l'utilisateur appuie sur un bouton. Volume et rapidité d'extrusion se contrôlent à l'aide d'un second bouton. C'est éminemment plus simple à utiliser qu'une imprimante 3D, mais évidemment moins précis. C'est plus économique aussi, car ce 3Doodler, qui rencontre actuellement un fulgurant succès sur la plateforme de financement communautaire Kickstarter, ne devrait pas coûter plus de 70 $. Si la rampe de lancement de ce stylo à tête d'impression 3D garde la même inclinaison, il ne serait d'ailleurs pas étonnant de voir un jour 3Doodler piloté par une carte Arduino, ou contrôlé d'une façon ou d'une autre par un mécanisme capable de lire des fichiers au format « 3D ».

Chargement des commentaires
articles apparentés