Rédaction Web

Serons-nous tous télépathes ?

10 juillet 2014, 08:20
Serons-nous tous télépathes ?
Serons-nous tous télépathes ?

Lire dans les pensées est un vieux rêve (de Freud) un peu moins utopique désormais avec le casque Emotiv. Celui-ci pourrait marquer une nouvelle étape dans l’exploration de la conscience humaine. Ce dispositif capte les ondes cérébrales, les numérise et les transmet à un logiciel qui les analyse à la recherche d’émotions et de pics d’intérêt. À l’issue d’une période d’apprentissage, le casque Emotiv lira peut-être en vous comme un ordinateur dans un disque dur.

Cette prothèse cérébrale d’un nouveau genre pourrait vous permettre par exemple de mixer de la musique à partir de vos seules pensées ou de communiquer avec votre voiture. Le Royal Automobile Club d’Australie a d’ailleurs lancé un projet d’amélioration de la sécurité routière au centre duquel se trouve le casque Emotiv. La détection d’un signal de distraction chez le conducteur par le dispositif pourrait entraîner aussitôt le ralentissement automatiquement du véhicule. On pense aussi que ce dispositif pourrait permettre à des handicapés moteurs de commander des bras robotiques.

Comme toute médaille a son revers, Emotiv aurait aussi des inconvénients puisqu’il faciliterait l’espionnage des pensées. Imaginez les conséquences de ce qu’un tel procédé subreptice permettrait de réaliser, notamment dans le monde des jeux vidéo ! La capacité d’interprétation des signaux cognitifs ouvre la porte à la récupération d’informations privées des utilisateurs à leur insu (code de carte de crédit, mots de passe ou informations de santé).

Emotiv propose deux modèles : la version EPOC qui permet la création d’applications grâce au logiciel propriétaire du fabricant, et le casque EEG, plus cher, qui contribue aux recherches grâce aux données collectées. Les bénéfices ou des risques inhérents à cette nouveauté sont encore difficiles à appréhender, mais son potentiel est captivant.

Chargement des commentaires
articles apparentés