Trois détails à ne pas négliger à l'achat d'un oscillo

11 mai 2016, 07:57
source : National Instruments
source : National Instruments
Quand on veut s’acheter un oscilloscope, avant de se décider, on peut faire comme au supermarché, comparer les prix, ici en fonction des classiques taux d’échantillonnage et bande passante – éventuellement de l’étendue de la plage de tensions d’entrée. National Instruments nous rappelle qu’il y a d’autres critères à ne jamais négliger, comme l’ENOB (Effective Number of Bits), la planéité de la bande passante et son comportement derrière la coupure à –3 dB.   Il est logique que NI profite de cette publication sur les caractéristiques des oscilloscopes pour en inciter les lecteurs à acheter ses appareils, mais les considérations énoncées dans la note à lire sur leur site [1] sont d’une portée générale, et sont également valables pour les autres marques. Selon NI, voici les trois facteurs principaux à ne pas perdre de vue.   • ENOB : il ne s’agit pas ici de la résolution pure du CA/N de l’oscilloscope, mais de ce qu’il en reste après déduction du bruit et des distorsions de l’amplific...

Accès réservé aux membres ! Identifiez-vous ici



Ou devenez membre aujourd'hui !
Devenez membre de la communauté Elektor et profitez de nouveaux avantages !Rejoignez 120.000 membres actifs!
Plus d'info
articles apparentés