Trois détails à ne pas négliger à l'achat d'un oscillo

11 mai 2016, 07:57
source : National Instruments
source : National Instruments
Quand on veut s’acheter un oscilloscope, avant de se décider, on peut faire comme au supermarché, comparer les prix, ici en fonction des classiques taux d’échantillonnage et bande passante – éventuellement de l’étendue de la plage de tensions d’entrée. National Instruments nous rappelle qu’il y a d’autres critères à ne jamais négliger, comme l’ENOB (Effective Number of Bits), la planéité de la bande passante et son comportement derrière la coupure à –3 dB.
 
Il est logique que NI profite de cette publication sur les caractéristiques des oscilloscopes pour en inciter les lecteurs à acheter ses appareils, mais les considérations énoncées dans la note à lire sur leur site [1] sont d’une portée générale, et sont également valables pour les autres marques. Selon NI, voici les trois facteurs principaux à ne pas perdre de vue.
 
ENOB : il ne s’agit pas ici de la résolution pure du CA/N de l’oscilloscope, mais de ce qu’il en reste après déduction du bruit et des distorsions de l’amplificateur d’entrée. On peut l’évaluer avec le rapport entre signal utile et parasites. On en retiendra que seul l’ENOB compte.
Linéarité de la bande passante : pour pouvoir se fier aux mesures, il faut que la dépendance à la fréquence du signal soit minimale dans toute la bande passante. Il n’est pas rare que les mesures fluctuent de ±1 dB, ce qui représente déjà plus de ±10 %. On ne peut se fier qu'aux mesures d'amplificateurs d’instrumentation linéaires.
Allure au-delà de la bande passante : on définit toujours la largeur de bande par le point où le signal est atténué de 3 dB. Mais on ne saurait négliger le comportement au-delà de ce seuil. S’il est peu pentu ou particulièrement ondulé, il peut introduire des parasites à haute fréquence comme artéfacts par repliement du spectre lors de la numérisation. Les hautes fréquences réclament un filtre passe-bas de qualité.   [jcs]
 
Chargement des commentaires
articles apparentés