Une super-force robotisée pour les employés de banque

14 mai 2015, 11:10
Cet appareil ne fera pas de vous un surhomme, mais presque...
Cet appareil ne fera pas de vous un surhomme, mais presque...
Vous serez d’accord pour dire que employé de banque, c’est un travail assez physique, n’est-ce pas ? Au fait, qu'est-ce qu’un employé de banque a de si lourd à soulever ? De grosses piles de billets, peut-être. L'argent, quand il est conditionné en gros paquets, est plus lourd qu’on pourrait le croire (par manque d’expérience, c’est bien compréhensible). Surtout l’argent nippon. La banque japonaise Sumitomo Mitsui Banking Corp. a loué huit combinaisons robotiques conçues pour alléger le fardeau des employés de trésorerie, une première parmi les institutions financières japonaises.

L'exosquelette est connu comme le Limb Hybrid Assistive (ou HAL, une référence à l’ordinateur dans 2001, Odyssée de l'espace, dont le nom était lui-même dérivé de celui d’IBM). HAL réduit la charge des objets d'environ 40 %. Ce qui donne l’impression de ne porter que 6 kg lorsqu’on soulève une liasse de billets de 10 kg. L'exosquelette est constitué d'une ceinture qui soutient la zone lombaire et deux sangles qui entourent les cuisses. HAL, grâce à son moteur alimenté par batterie, aide son porteur à soulever des objets lorsque celui-ci se penche et se redresse. Le moteur dispose de 3 heures d’autonomie, la recharge dure environ 45 minutes.

Ne rêvez pas, ils ne sont pas à vendre. Le fabricant, une société appelée Cyberdyne (oui, comme dans Terminator), louera seulement la version de soutien au travail de HAL pour quelques milliers d'euros par an (d'autres versions incluent l'aide médicale et une version pour le corps entier est à l’étude).

Imaginez un instant le braquage d’une banque japonaise dans un futur proche. Avant de demander l'argent, le voleur réclamera l’exosquelette robotisé du caissier pour voler la banque sans se fatiguer.
Chargement des commentaires
articles apparentés