Jan Buiting

2020 : À quoi joueront les jeunes à capuche ?

4 avril 2016, 12:51
« T’as de beaux yeux tu sais » : Shadow (à gauche) et Light (à droite).
« T’as de beaux yeux tu sais » : Shadow (à gauche) et Light (à droite).
N’importe qui vous le dira, il suffit d’enfiler un casque de réalité virtuelle pour avoir soudain l’air aussi sexy qu’un tracteur. Ce n’est cependant pas que pour des raisons esthétiques que des designers de l’agence Artefact ont imaginé deux concepts de casque de réalité virtuelle. Leur objectif était de rendre ces casques « plus sociaux et plus solitaires », et pour cela ils ont (virtuellement) utilisé des tissus intelligents réagissant aux émotions de l’utilisateur. Les designers pensent que les progrès de la technologie rendront leur vision possible en 2020.
 
Le premier concept, baptisé Shadow, a été pensé pour les joueurs souhaitant une immersion la plus profonde possible, d’où la capuche, symbole d’isolement (cf. illustration de mode ci-dessous). Elle contient l’alimentation du système et son informatique. Le « casque » proprement dit est l’espèce de bonnet qui recouvre la tête de l’utilisateur. L’ensemble comprend également des capteurs électromyographiques pour la reconnaissance des mouvements de doigts, ainsi que des dispositifs de retour tactile.
 

En portant le bandeau du second concept, appelé Light, l’utilisateur est lui aussi immergé dans un monde virtuel, mais reste ici connecté au monde extérieur grâce à une caméra. Il peut aussi partager avec d’autres utilisateurs ce qu’il voit des deux côtés de son monde.
Je demande à voir. Je me demande aussi quelle serait la réaction d’un réceptionniste d’hôtel, mettons le Ritz, s’il me voyait arriver avec ce bandeau. Il me renverrait à l’hôtel d’un Monopoly en ligne ? [HM]
Chargement des commentaires
articles apparentés