Elektor Team

Ça vole bas, mais ça vole bien : engin volant sphérique télécommandé

10 décembre 2013, 14:38
Ça vole bas, mais ça vole bien : engin volant sphérique télécommandé
Ça vole bas, mais ça vole bien : engin volant sphérique télécommandé

C'est à un astucieux chercheur du Ministère de la Défense du Japon que nous devons la séquence vidéo du jour. Un film que vous regarderez jusqu'au bout si c'est la première fois que vous voyez cet engin volant sphérique qui décolle, vole et atterrit dans à peu près n'importe quelles conditions ! Horizontalement, verticalement, en avant en arrière (où sont l'avant et l'arrière d'une sphère), en vol stationnaire, en roulé-boulé, et même en chute libre s'il n'y a plus moyen de faire autrement. Et cette sphère s'en sort même quand elle rencontre des obstacles en vol (ici la main de l'opérateur).

Assemblée à partir de composants courants d'une valeur d'un millier d'euros (éléments en carbone et en mouse, batteries au lithium, mini-caméra et émetteur, et bien sûr un moteur électrique), stabilisée par trois gyroscopes, cette boule file à quelque 60 km/h en se jouant des obstacles. L'engin présenté semble bien au point, il appartient à la 7e génération de prototypes. Pour l'instant, son autonomie est encore limitée à une dizaine de minutes de vol par la capacité des batteries embarquées. Selon ses promoteurs, cet engin devrait connaître un bel avenir dans le domaine de la reconnaissance et les secours sur des sites inaccessibles.

 

 Source : Reuters | digiinfo.tv

Chargement des commentaires
articles apparentés