Allo DigiOne : HAT audio S/PDIF pour Raspberry Pi

12 mars 2019, 11:55
DigiOne - Elektor TVLe rapport entre le prix du matériel audio et le résultat sonore perçu est un sujet usé. Et des plus délicats depuis que l’électronique s’emploie à (re)produire la musique. Il reste d'actualité, la subjectivité règne et résiste aux assauts de la mesure rationnelle. Mieux encore, cette subjectivité se nourrit d'arguments qu'elle trouve dans la technique. La numérisation de toute la chaîne de reproduction audio n’a donc rien arrangé. Comme elles portent sur du perçu, les différences de prix exorbitantes entre les appareils ne sauraient être ramenées dans le champ du raisonnable. Puisque l'impondérable ne saurait se réduire à une réalité tangible, on a tendance à accepter le prix fort comme garantie (supposée) de qualité.

Emphase du vocabulaire

Dans l'audio, le rôle du vocabulaire est crucial. Il donne leur élan aux envolées forcément lyriques. Avez-vous remarqué que l’art de la reproduction sonore est avant tout un art oratoire. Comme jadis la haute-fidélité si chère aux techniques naissantes de la reproduction audio, les qualificatifs d'aujourd'hui sont volontiers emphatiques. Sur fond de valse des étiquettes de prix, on parle de pureté, de clarté, d'intégrité, d'absence de compromis etc. !
Notre sujet de la semaine est justement un étage de sortie audionumérique S/PDIF pour le Raspberry Pi, un HAT assez ambitieux. Son prix modéré le maintient cependant à la portée des budgets serrés.

Oreilles ouvertes, pieds sur terre

Cette vidéo était sur ma liste depuis un bon moment, puisqu’Elektor vend la carte, mais j’hésitais... Je m'intéresse aux sons (plutôt qu’au son), à la production, à l’enregistrement et à la reproduction des sons et de la musique. J’ai du mal en revanche à suivre les recettes de la reproduction sonore qui se veulent techniques mais auxquelles, dans le fond, je n’entends rien (au double sens de comprendre et de percevoir).
Si je finis par la proposer ici, c’est parce que son auteur a le mérite de rester les pieds sur terre. Il y évoque aussi une anecdote significative de son expérience personnelle. Pendant ses essais d’écoute comparative, il s’aperçoit fortuitement que, même éteint, l’un des appareils à tester perturbe le fonctionnement de la chaîne d'écoute à laquelle il était encore relié. On aura deviné que ce parasite venait de son alimentation à découpage.
 

M. Hans Beekhuyzen prend soin de rédiger son évangile (en anglais) et il le prononce de façon intelligible. Une autre bonne raison de l’écouter jusqu’au bout, voire de l’apprécier : il n’omet pas de relativiser son appréciation. Un produit accessible aujourd’hui, et donc pas trop cher, aurait passé, à performances égales il y a encore quelques années, pour un produit de haut de gamme, donc cher. Tout cela au conditionnel, bien sûr, puisqu’à l’époque un tel produit n’existait probablement pas !
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés