Clemens Valens

Amazon lance une plateforme à ARM

23 janvier 2016, 14:07
Des ressources au sommet avec la plateforme Alpine
Des ressources au sommet avec la plateforme Alpine
Lorsqu’Amazon déboursa 350 millions de dollars début 2015 pour acheter Annapurna Labs, une société israélienne spécialisée dans la conception de puces, personne ne comprit vraiment pourquoi. Un an plus tard, Annapurna Labs annonce le lancement d’Alpine, une plateforme sur puces reposant sur des architectures ARMv7 à 32 bits et ARMv8 à 64 bits. Alpine a été conçue pour servir la prochaine génération de routeurs Wi-Fi, passerelles domestiques et serveurs de stockage en réseau.

Amazon estime apparemment que nous ne renouvelons pas assez vite nos routeurs et passerelles, et que donc nous nous privons de nombreux services qu’un surplus de puissance et de ressources pourraient nous apporter. Car avec Alpine, Amazon entend aider les constructeurs à concevoir du matériel plus puissant qui, avec un peu de chance, durera également plus longtemps. Alpine fournit des puces qui possèdent jusqu’à quatre cœurs, des interfaces de stockage avancées, la prise en charge du standard PCLe Gen3, une connexion Ethernet multimode jusqu’à 10 Gbits/s, de la DDR4 et 2 Mo de mémoire cache L2. Alpine fonctionne avec diverses bibliothèques de logiciel ouvert, différents modèles de développement, dont OpenWRT et DPDK (Data Plane Development Kit), ainsi qu’avec des frameworks open source à hyperviseur ou conteneurs.

On compte déjà sur le marché plusieurs produits reposant sur la plateforme Alpine, et la technologie est également disponible pour les fournisseurs de services et les constructeurs de matériel d’origine (OEM).

Bref, toute la vigueur Alpine offerte avec le sourire (si si, regardez bien le logo d’Amazon).     [HM]

Chargement des commentaires
articles apparentés