Après la Grande Muraille, le grand télescope de Chine

30 juillet 2015, 11:10
Le radiotélescope est situé dans une vallée distante de toute habitation.
Le radiotélescope est situé dans une vallée distante de toute habitation.
La Chine est entrée dans une nouvelle ère d’observation des étoiles et de conquête de l’espace. Elle a annoncé l’organisation d’une mission avec pour objectif le premier atterrissage sur la face cachée de la Lune d'ici 2020. En outre, le premier radiotélescope construit dans le pays, dont l’édification a débuté en 2011, sera achevé en 2016. Conçu pour détecter les sons venus de l'espace, il porte le nom de FAST, ou Five-hundred-meter Aperture Spherical Telescope (télescope sphérique à ouverture de cinq cents mètres*).
 
Jeudi dernier a commencé la mise en place des 4 450 panneaux réflecteurs : des triangles équilatéraux de 11 m de côté qui peuvent être positionnés au millimètre près. Ce réflecteur de 500 m de diamètre éclipsera tous les autres radiotélescopes, même celui de l'observatoire d'Arecibo (île de Porto Rico) de 305 m. FAST sera donc en mesure de recevoir les signaux de l’espace les plus faibles.
 
Le radiotélescope est niché dans une vallée de la province du Guizhou. Cet endroit a été choisi parce qu'il est idéalement situé, distant d’au moins  5 km de toute habitation, donc de toute interférence.
 
Des milliers de piliers et de câbles en acier permettent de suspendre l’antenne et de la garder en position au-dessus du sol. Le passage sous celle-ci facilitera la maintenance. Les visiteurs pourront observer cette gigantesque merveille depuis une plate-forme construite sur une colline surplombant le site, pendant que le radiotélescope sera à l’écoute des messages extraterrestres.
 
 
* L’unité de mesure de la longueur de la Grande Muraille de Chine est le li. Un li est égal à 500 m.
Chargement des commentaires
articles apparentés