Elektor Team

Arduino dopé au Linux : ça donne Rascal

10 décembre 2013, 14:38
Arduino dopé au Linux : ça donne Rascal
Arduino dopé au Linux : ça donne Rascal

C'est la fin ! Le couperet vient de tomber. Vous avez beau avoir tout essayé, usé et abusé de toutes les astuces que vous aviez dans votre besace, vous devez vous rendre à l'évidence : ce fantastique projet que vous avez en tête n'est pas réalisable avec un Arduino. Bien sûr, le chipKIT Max32, mis à l'honneur dans les colonnes d'Elektor ces derniers temps, pourrait être une solution mais pourquoi ne pas profiter du poteau que vous venez de prendre en pleine tête pour découvrir quelque chose de nouveau et passer à la vitesse supérieure ?

 

Construit autour d'un AT91SAM9G20 tournant à 400 MHz, le Rascal est une carte Linux 100 % ouverte et compatible avec les shields (cartes d'extension) Arduino. Inutile donc de racheter tous vos périphériques.

 

Côté programmation, ce n'est plus la même chose que l'Arduino ou le chipKIT. Ici, vous avez toute la puissance de Linux à votre service. Le Rascal est fourni avec la bibliothèque Pytronics, écrite en Python, qui vous permettra d'accéder facilement aux périphériques et shields. Cerise sur le gâteau, le logiciel du Rascal contient un serveur Web et vous pourrez écrire vos programmes directement depuis votre navigateur web, branché sur le Rascal.

 

À l'heure où j'écris ces lignes, le Rascal n'est malheureusement (temporairement je l'espère) plus disponible à la vente ; ils sont apparemment partis comme des petits pains. Cette carte d'un nouveau genre est à coup sûr à surveiller de près ; il n'y a plus qu'à attendre, avant de pouvoir tester, que le fournisseur remplisse à ras ses cales.

Chargement des commentaires
articles apparentés