Elektor Team

Aux Pays-Bas, les voitures se racontent leurs malheurs

10 décembre 2013, 14:37
Aux Pays-Bas, les voitures se racontent leurs malheurs
Aux Pays-Bas, les voitures se racontent leurs malheurs

Il y a de nombreuses années déjà, la CB s’était invitée dans les véhicules qu'elle avait rendus « communicants » comme on ne disait pas encore à l'époque, en faisant (beaucoup) parler leurs conducteurs respectifs.

Au milieu des nombreuses conversations d’intérêt général et néanmoins variable, figuraient des informations routières pour signaler un accident, un bouchon ou bien encore les manoeuvres en cours de la maréchaussée.

Sous l’impulsion de la Commission Européenne, deux études baptisées respectivement V2V pour communication de véhicule à véhicule et V2I pour communication de véhicule à infrastructure, tentent de réactualiser ces échanges, mais sous forme automatique cette fois, et en excluant bien évidemment le volet relatif à la localisation des képis et des radars…

Les premières expériences concrètes se déroulent actuellement autour de l’aéroport d’Amsterdam où des panneaux de signalisation ont été équipés pour cela, ainsi que quelques véhicules prototypes.

Ce système vise à informer les véhicules, automatiquement en temps réel, de tous les évènements survenus sur la route qu’ils empruntent. Ainsi par exemple, une voiture accidentée en sortie de virage peut-elle automatiquement avertir celles qui arrivent, et qui ne la voient donc pas, en leur demandant de réduire leur vitesse.

Les bouchons, véhicules arrêtés, intempéries, peuvent également être signalés par ce système qui vise tant à améliorer le confort de conduite que la sécurité.

D’après la Commission Européenne, les systèmes V2V et V2I devraient être normalisés à l’horizon 2013-2014 tandis que les premiers équipements communicants implantables sur des véhicules devraient voir le jour en 2015.

Chargement des commentaires
articles apparentés