Banc d'essai : Workshop4 = interfaces graphiques raffinées

21 août 2018, 10:00
Kit avec module gen4-µLCD-43DCT-CLB
La société australienne 4D Systems fabrique une gamme d'afficheurs intelligents faciles à intégrer, avec ou sans capacités tactiles. L'éditeur Workshop4 IDE est l'outil de choix pour la programmation de ces modules car, du textuel simple au visuel intégral, il propose quatre environnements. Ensemble, ils permettent à l'utilisateur de concevoir une interface graphique utilisateur (GUI) fonctionnelle en quelques minutes.

Un concentré de fonctions

Pour notre banc d'essai, nous avons utilisé un module gen4-µLCD-43DCT-CLB ; il affiche 65 000 couleurs sur un écran tactile capacitif TFT de 480 × 272 de 4,3 pouces. Il mesure 123 × 84,5 × 8,4 mm, et possède un connecteur d'extension à 30 broches pour relier le module au matériel extérieur.

Au cœur de ce module, une puce Diablo16 de 4D Systems fait tourner un moteur virtuel extensible (EVE = extensible virtual engine), qui exécute vos programmes en langage graphique (4DGL = 4D Graphics Language). Diablo16 offre un générateur audio à modulation en largeur d'impulsion (PWM = Puse Width Modulation) avec GPIO, temporisations, MLI et entrées pour codeur en quadrature. Des ports série sont disponibles et une carte microSD fournit la mémoire. Cela fait donc de nombreux périphériques.

 
Workshop4 IDE display connected
L'EDI montrant les caractéristiques de l'afficheur connecté.

Avec toutes ces options, le module d'affichage peut, soit fonctionner comme esclave dans un système plus vaste, soit être le cerveau de l'application.

Présentation de Workshop4 IDE

Un afficheur graphique intelligent c'est une chose, en exploiter les possibilités est une tout autre affaire. C'est pourquoi les designers de 4D Systems ont mis au point Workshop4 IDE, un outil qui permet à l'utilisateur de concevoir des interfaces intelligentes en quelques minutes.

Workshop4 IDE est proposé en deux versions : Free et Pro. Bien que nous ayons utilisé la version Pro pour cet article, la version gratuite suffit pour comprendre.

Le lancement de l'EDI (environnement de développement interactif/intégré, soit en anglais IDE = Interactive/integrated Development Environment) fait apparaître un écran équipé de différents boutons. Si vous avez un code de licence, vous pouvez le saisir en cliquant sur le bouton Options (à gauche) puis sur la rubrique Licence.

 
Workshop4 IDE start
Commencez par créer un nouveau projet (Create a new 4D Systems Project 4D Systems)
dans Workshop4 IDE. 

Quatre types de projets Workshop4 IDE

Ensuite, choisissez votre module et son orientation prévue (paysage ou portrait), et l'environnement de programmation à utiliser :
 
  1. Designer — pour les utilisateurs qui préfèrent écrire le code 4DGL eux-mêmes et avoir un contrôle total du module ;
  2. ViSi — environnement de programmation visuelle qui permet à l'utilisateur de définir rapidement une GUI avant de la compléter manuellement par du code 4DGL ;
  3. ViSi Genie — environnement de programmation totalement visuelle pour créer une GUI en glissant-déposant des éléments et en définissant leurs paramètres. Il n'y a rien à coder en 4DGL. Une interface ViSi-Genie est esclave d'un hôte qui la contrôle via une liaison série ;
  4. Serial — le module est un esclave pur. Il doit donc être piloté par un hôte qui lui envoie les primitives 4DGL. Pour que ce mode fonctionne, l'environnement SPE (Serial Platform Environment) doit être préalablement chargé dans le module. C’est le cas à la livraison. Si l'afficheur a été configuré différemment, un bouton du menu Outils permet de recharger le SPE.
Chargement des commentaires...
articles apparentés