Banc d’essai : oscilloscope à 4 canaux SDS1204X-E

23 octobre 2018, 10:07
Banc d’essai : oscilloscope à 4 canaux SDS1204X-E
Banc d’essai : oscilloscope à 4 canaux SDS1204X-E
Il y a quelques années nous avons testé l’oscilloscope Siglent SDS1102X, et nous avions été séduits par sa qualité et ses possibilités, excellentes pour un appareil d’un prix relativement modique. Siglent a entre-temps étendu son offre d’oscilloscopes de milieu de gamme et nous avons décidé de tester un appareil un peu plus cher apparu en début d’année, le SDS1204X-E. Il s’apparente à ses prédécesseurs de la série 1100, mais il a quatre canaux et sa bande passante a doublé, elle est désormais de 200 MHz.

Caractéristiques générales

Pour ceux qui ne connaissent pas les oscilloscopes Siglent, voici un résumé des caractéristiques que l’on retrouve sur la plupart des appareils des séries 1100 et 1200‑X‑E. Ils sont compacts, pas trop lourds (environ 2,5 kg), et l’écran a une diagonale de 18 cm (7 pouces). L’échantillonnage de base se fait à une fréquence de 1 GHz (voir ci-dessous), la mémoire est de 7 ou 14 Mpoints par canal, de nombreux modes de déclenchement sont prévus, et le décodage de signaux numériques série (I²C, SPI, UART, CAN et LIN) est inclus. N’oublions pas non plus les mesures automatisées et diverses fonctions mathématiques. La transformée de Fourier rapide (FFT) est exécutée à l’aide d’un coprocesseur.

Quelques extras

Le SDS1204X-E et le générateur de signaux arbitraires SAG1021,
disponible séparément.
Le SDS1204X-E a bien entendu quelques possibilités supplémentaires.
Un de ses principaux atouts est la présence de deux CA/N rapides. Sur les modèles à deux canaux, un CA/N échantillonne les signaux d’entrée à une fréquence de 1 GHz si un seul canal est utilisé, sinon à 500 MHz. C’est logique, mais nous avons ici deux CA/N ; les signaux peuvent donc être échantillonnés à 1 GHz sur deux canaux à la fois (1 et 3, ou 2 et 4). Avec les quatre canaux utilisés simultanément, on retombe à 500 MHz. C’est à notre avis suffisant pour recommander le SDS1204X-E, même si on n’utilise pas souvent les quatre canaux ; c’est aussi ce qui justifie l’écart de prix par rapport au SDS1102X-E.
Une autre possibilité, que n’a pas le 1102, est la commande d’un générateur de signaux arbitraires via le port USB, qui permet l’obtention de diagrammes de Bode. Siglent a un tel appareil dans son catalogue, le SAG1021, mais il doit être possible d’utiliser les autres générateurs de fonction du constructeur. Nous n’avons pas trouvé de documentation à ce sujet, mais un internaute a écrit un script en Python pour utiliser le SDS1204X-E avec des générateurs de fonctions d’autres fabricants.
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés