Thomas Scherer

Bonnes nouvelles de la ceinture de Kuiper

11 janvier 2019, 12:27
Bonnes nouvelles de la ceinture de Kuiper
Bonnes nouvelles de la ceinture de Kuiper
La sonde New Horizons de la NASA vient, le 1er janvier 2019, d'émettre un signal indiquant avoir survolé avec succès Ultima Thulé ; un petit objet céleste qui, d'après ce que nous savons, est en orbite autour du Soleil dans la ceinture de Kuiper depuis la formation du système solaire. Certaines des premières images en basse résolution reçues montrent qu’Ultima Thulé a une forme proche de celle d'une quille géante (à moins qu'il ne s'agisse de deux masses distinctes occupant la même orbite). Après réception du message de réussite du survol, les ingénieurs ont pu certifier relativement rapidement que le nombre voulu de fichiers contenant des données de capteurs ainsi que des images avaient été stockés sur les disques durs présents à bord. Il va s'agir maintenant de transférer lentement l'ensemble de ces données vers la Terre, moment particulièrement captivant de cette mission.

Au cours de son remarquable survol de la planète Pluton et de ses lunes, la sonde New Horizons avait capturé 6,25 Go de données, transmis vers notre planète par sa liaison descendante en 469 jours, soit un débit de transfert d'environ 38 Kbits/s. En tenant compte de sa position actuelle, à 6,5 milliards de km de la Terre, les ingénieurs prévoient un débit de transfert proche de 2 Kbits/s. L’imageur à longue portée LORRI (Long Range Reconnaissance Imager) est chargé de capturer les images. Il possède un télescope réflecteur de 8,2 pouces (21 cm) destiné à focaliser la lumière sur un détecteur CCD de l'unité de plan focal pour produire des images d'une résolution de 1024 par 1024 pixels. L'instrument est sensible au rayonnement visible pour des longueurs d'onde comprises entre 350 et 850 nm.

L'imageur LORRI offre des durées d'exposition comprises entre 1 ms et 29,9 secondes. Aux confins du système solaire, l'intensité de la lumière est très faible et les durées d'exposition sont généralement optimisées entre 50 et 200 ms pour le pointage de la sonde. Les images panchromatiques (noir et blanc) sont enregistrées à bord en utilisant des valeurs entières sur 12 bits correspondant à des niveaux de lumière compris entre 0 et 4095. Après réception, ces valeurs sont converties en nombres à double précision sur 32 bits, puis en fichiers JPEG 8 bits en basse résolution, exploitables sur les pages Web. L'unité de plan focal comporte également une option commutable de regroupement des données par classe (binning) au format 4 x 4 pour obtenir des images de 256 x 256 pixels en basse résolution.

L'enthousiasme monte dans l'attente des premières images en haute résolution sur nos écrans...
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés