Rédaction Web

Piloter sans les mains

5 mars 2015, 10:10
Piloter sans les mains
Piloter sans les mains

Utiliser ses mains pour diriger son drone, c’est dépassé. Dans ce qui pourrait n’être qu’un avant-goût des possibilités de la combinaison de la robotique et des neurosciences, la pensée suffit aujourd’hui. Le projet Brainflight utilise un capuchon EEG muni d'électrodes pour capter les ondes cérébrales. Des algorithmes spécifiques traduisent ces ondes cérébrales en commandes qui déterminent une trajectoire de vol pour le drone, en fonction de l'activité cérébrale et d’une mission définie par les chercheurs avant le décollage. Le système a été testé à l'aide de simulateurs de vol pour des aéronefs avec ou sans pilote.

Après une période d’entraînement cérébral approprié, il a été demandé aux pilotes de se concentrer sur le déplacement vertical d'un petit cercle sur un écran, qui commandait le drone pour aller à gauche et à droite. Les chercheurs, très enthousiastes, espèrent déjà que la technique pourra un jour être déclinée pour commander des avions commerciaux. Suivant les traces de recherches similaires menées dans le monde entier (Chine, États-Unis), le projet est mené par Tekever, une société de technologie avancée portugaise, avec le soutien de plusieurs organisations scientifiques européennes.

Parmi les autres applications possibles pour le projet, il est déjà possible d’imaginer de nouvelles façons pour les personnes handicapées d'interagir avec leur environnement et de commander d'autres véhicules tels que des voitures, des bateaux et des trains.

Chargement des commentaires
articles apparentés