Images fixes dissimulées dans une vidéo

21 avril 2017, 12:00
Source: EFPL-Mediacom

La perception visuelle humaine est bien faite et très efficace, entre autres parce qu'elle ne retient que ce qui est important pour elle et ignore le reste. Ainsi, des images reçues dans un flux vidéo sur une durée de plus de 40 ms seront ignorées par l'oeil humain, mais pas par un appareil photo dont le temps d’exposition est réglable. C'est ce phénomène qui est mis à profit pour dissimuler de l’information (par exemple un code QR) dans un flux vidéo.

Masquage temporel

Le principe consiste à modifier une image fixe au cours du temps – masquage temporel – la faisant ainsi se transformer en vidéo. Certaines composantes de l’image fixe sont remaniées, modifiées sur la durée tout en préservant l’image de base que l’on ne perçoit plus. Cette variation temporelle est imperceptible par un œil humain occupé à voir autre chose : il regarde la vidéo résultante sans voir l'image fixe, mais un appareil photo peut décoder l’image dissimulée.

Nous savons qu'en faisant tourner rapidement un disque avec deux couleurs différentes, rouge et vert, p.ex., celles-ci se mélangent et sont perçues dans ce cas comme du jaune. On peut aussi camoufler une image dans une autre image avec un disque dont la seconde image n’est révélée qu’en corrélant la vitesse de rotation du disque et les flashes d’un stroboscope. C'est grosso modo ce que les chercheurs Sami Arpa, Sabine Süsstrunk et Roger D. Hersch ont fait au moyen de la vidéo, non sans avoir au préalable résolu un certain nombre de problèmes plutôt subtils. Les résultats de leurs travaux viennent d’être publiés dans le Journal of the Optical Society of AmericaJugez-en !

Chargement des commentaires
articles apparentés