Elektor Team

congatec pousse la standardisation d’interfaces SMARC 2.0

14 mars 2017, 10:00
congatec pousse la standardisation d’interfaces SMARC 2.0
congatec pousse la standardisation d’interfaces SMARC 2.0
congatec -  acteur de premier plan dans le domaine des modules processeurs embarqués, des cartes SBC et des services EDM – présente ses nouveaux modules SMARC 2.0 prenant en charge les connexions USB-C puissantes à Embedded World (hall 1, stand 358). L’utilisation de la spécification USB-C rend l’interconnexion USB plus universelle et standardise l’interface avec les appareils embarqués SMARC 2.0. Les concepteurs de systèmes peuvent utiliser l’USB-C avec des périphériques de USB 3.1 à USB 1.0 et, c’est tout nouveau, pour connecter les écrans voire l’alimentation électrique au système ou aux périphériques, ce qui réduit le câblage à un seul câble. De plus, le débit actuel des données de 5 Gigabits/s en phase avec la spécification USB 3.1 sert de turbocompresseur pour les applications manipulant intensivement des données. Equipées de processeurs Intel Atom, Celeron ou Pentium (nom de code Apollo Lake), les applications-types pour les projets SMARC 2.0 sont les appareils de poche et mobiles, les appareils embarqués en automobile et les systèmes IoT et embarqués fixes avec des exigences de faible consommation et de hautes performances.
 
“En présentant cette fonctionnalité sous forme de plug&play universel, congatec simplifie considérablement l’utilisation de la technologie embarquée. Les prises USB-C sont encore rares et elles représentent une véritable percée dans la standardisation du monde fragmenté des interconnexions de câbles externes. Une telle standardisation est très bénéfique aux ingénieurs systèmes ainsi qu’aux intégrateurs, administrateurs et utilisateurs. Les ingénieurs n’ont plus à s’occuper de l’installation de l’interface. Ils n’ont même pas besoin de se préoccuper du nombre de périphériques USB-C à interconnecter et concevoir dans les interfaces USB-C. Et les intégrateurs peuvent brancher leurs périphériques USB-C dans n’importe quelle prise USB de la carte et ça marche. N’est-ce pas merveilleux ? Nous savons que nous ne sommes qu’au début de cette évolution et que la disponibilité totale des prises USB-C n’est encore qu’un souhait aujourd’hui, mais on peut imaginer avec quelle facilité les spécifications des systèmes se feront une fois cette transition achevée !”, explique Martin Danzer, directeur des produits de congatec.
 
Cet exemple de mise en pratique des fonctions USB-C sera en démonstration sur les modules SMARC 2.0 de congatec équipés des nouveaux processeurs Intel Atom, Celeron et Pentium avec une carte porteuse équipée d’une prise USB-C pour montrer les nouvelles capacités d’alimentation électrique et l’intégration de l’écran.
 
Chargement des commentaires
articles apparentés