Électrons convertis en plasmons avec une seule molécule

25 avril 2016, 08:12
Vue artistique de l’émission de lumière d’une molécule unique de porphyrine. © IPCMS/CNRS
Vue artistique de l’émission de lumière d’une molécule unique de porphyrine. © IPCMS/CNRS
On entend par plasmon une onde de densité d'électrons affectant les électrons libres à l'interface entre un matériau conducteur et un matériau non conducteur. Une étape importante visant à utiliser une molécule unique comme convertisseur entre circuits électroniques et plasmoniques vient d’être franchie ! Unissant onde électromagnétique et excitation électronique à la surface d’un métal, les plasmons de surface peuvent être guidés et confinés à l’échelle nanométrique, et pourraient conduire au développement d’une électronique ultra miniaturisée et ultra rapide.

Pour la première fois, des physiciens et des chimistes de l’Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg (CNRS/Univ. Strasbourg) et de l’Institut parisien de chimie moléculaire (IPCM, CNRS/UPMC) viennent d’intégrer une molécule de porphyrine dans un circuit électronique à l’aide de fils moléculaires. Ils sont alors parvenus à faire émettre à cette dernière des plasmons en faisant circuler un courant électrique dans le circuit ainsi créé.

Ce travail permet d’envisager la réalisation de transducteurs couplant des circuits électroniques traditionnels à des circuits plasmoniques ultra miniatures et ultra rapides.
Source : CNRS/INP.
 
Chargement des commentaires
articles apparentés