Rédaction Web

Cure de minceur et réversibilité pour l’USB

5 décembre 2013, 00:00
Cure de minceur et réversibilité pour l’USB
Cure de minceur et réversibilité pour l’USB

Un des moteurs principaux de la course à la miniaturisation est évidemment le profit, mais on nous parlera toujours plus volontiers du confort accru pour l’utilisateur. Généralement, l’obsolescence qui affecte le matériel lors d’un changement de standard de connecteur, va de pair, en principe, avec une amélioration sensible des caractéristiques, la seconde justifiant en quelque sorte les inconvénients de la première. S’ensuit une prolifération de connecteurs, d’adaptateurs et de convertisseurs de tout poil. Adieu confort et convivialité, bonjour les sacs de nœuds et la frustration.

 

Or, on apprend l’arrivée prochaine (mi-2014) d’une nouvelle génération de connecteurs pour l'interface sérielle universelle USB, en rupture de compatibilité avec le matériel existant, en vue de permettre leur incorporation dans des appareils plus minces. Le nouveau connecteur USB, dit de type C, se conformera pour le reste à la spécification USB 3.1 existante. On ignore encore de quoi il aura l’air exactement, mais son gabarit sera vraisemblablement analogue à celui du connecteur USB Micro. Comme le connecteur Lightning d'Apple, il sera symétrique (ou réversible, comme on dit). L’absence de sens d’insertion est un confort réel… qui aura forcément un prix. 

On nous promet qu’à terme, c'est « le seul connecteur dont nous aurons besoin sur tous les périphériques » ; s’il est incontestablement un produit de la miniaturisation à marche forcée, il permettra aussi une amélioration future des capacités de charge et de transfert de données sur l’interface qu’il équipera. C’est surtout la minceur des nouvelles générations de téléphones et de tablettes tactiles qui est visée, avec à la clé une intégration dans le même connecteur des fonctions de transfert de données, de puissance et de signal vidéo.

Suivront les régiments d’adaptateurs et de câbles pour assurer la comptabilité avec les innombrables chargeurs USB en circulation aujourd’hui, avant que l’usage les rende à leur tour obsolètes. À dire vrai, le connecteur USB que nous utilisons aujourd’hui n’était déjà pas un modèle de finesse quand il est apparu, il est peut-être bien temps de lui tailler un short.

Chargement des commentaires
articles apparentés