Elektor Team

Dé quantique

10 décembre 2013, 14:38
Dé quantique
Dé quantique

Des chercheurs de l’Institut Max Planck ont mis au point un dispositif capable de produire des nombres vraiment aléatoires. Cette innovation est importante, par exemple pour le cryptage de transactions bancaires, mais aussi pour les calculs complexes, basés sur les probabilités, nécessaires aux prévisions météorologiques ou économiques.

 

Les suites de nombres aléatoires produites par les ordinateurs ne sont en fait jamais parfaitement aléatoires, car il suffit de considérer une séquence assez longue pour finir par y déceler une certaine structure. En physique quantique le vrai hasard existe bel et bien en revanche. Par exemple, dans le vide plongé dans le noir absolu il subsiste des demi-photons errants, responsables du bruit quantique qui lui est parfaitement aléatoire.


C'est ce bruit quantique qu'utilise le nouveau générateur de nombres aléatoires. Un faisceau laser puissant est divisé en deux par un diviseur de faisceau (sans blague) ce qui entraîne la contamination de la lumière laser par le bruit quantique. Les sorties du diviseur de faisceau sont équipées de détecteurs qui convertissent la lumière des demi-faisceaux en signaux électriques. Quand on soustrait les deux signaux électriques l'un de l'autre, il ne reste que la composante due au bruit quantique. Ce signal est caractérisé par une distribution de probabilité en cloche parfaite. En divisant la cloche en surfaces identiques, il est possible de produire des nombres vraiment aléatoires. Du hasard pure beurre, sans additif ni conservateur ! Un goût de thé jamais n'abolira le fromage.

Chargement des commentaires
articles apparentés