Mariline Thiebaut-Brodier

De l’Intelligence Artificielle à la réalité

25 octobre 2018, 00:00
Gagnants des 12e Trophées CAP'TRONIC (copyright Xavier Granet)
Gagnants des 12e Trophées CAP'TRONIC (copyright Xavier Granet)

Le 17 octobre 2018 a eu lieu la 12e édition des Trophées CAP’TRONIC. Les projets récompensés sont en adéquation avec le thème de cette journée : « L’Intelligence Artificielle au service d’un monde réel ».

Trophée CAP’TRONIC, catégorie Produit à usage du Grand Public

Société OROSOUND, projet TILDE
Ces écouteurs anti-bruit permettent d’améliorer concentration, bien-être et productivité au bureau. Grâce à leur technologie anti-bruit sélective brevetée, ils différencient le bruit des sons utiles, comme la voix d’une personne qui vous parle. Ces écouteurs permettent notamment de conserver la voix qui vient d’en face à 60° et de supprimer le bruit, afin de maximiser la concentration et la collaboration, tout en éliminant fatigue et stress liés aux nuisances sonores.
Après plus de deux années de R&D les écouteurs TILDE sont commercialisés en B2B depuis février 2018 en France et au Japon. Ils ont déjà séduit un quart des entreprises du CAC40.

www.orosound.com

 

Trophée CAP’TRONIC, catégorie Industries & Services

Société TRAXENS, projet TRAXENS-BOX
Il s’agit d’un système de suivi et surveillance de conteneurs ou d'objets mobiles partout dans le monde (transport maritime, ferroviaire). Basé sur des boîtiers électroniques autonomes communicants fixés aux objets que l’on souhaite surveiller, TRAXENS-BOX intègre des capteurs capables de déterminer sa position géographique, mais aussi de mesurer la température, les chocs, les mouvements, les vibrations et l’ouverture des portes.
À chaque TRAXENS-BOX, il est possible d’associer plusieurs capteurs qui peuvent être placés au sein de la marchandise transportée pour en assurer le suivi qualitatif partout dans le monde. Ces capteurs additionnels sont reliés à leur TRAXENS-BOX par le réseau TRAXENS-NET.
L’autonomie énergétique est typiquement de 3 à 5 ans en fonction du nombre de capteurs, de la fréquence de collecte des données et de la mobilité du conteneur.

www.traxens.com

 

Trophée CAP’TRONIC, catégorie Santé & Bien-être

Société BIOMODEX, projet EVIAS
BIOMODEX utilise des algorithmes propriétaires, des logiciels de pointe et des imprimantes 3D pour fabriquer des organes dont la biomécanique est fidèle au patient, ce qui permet une simulation préopératoire spécifique au patient.
Chaque anatomie est différente et nécessite une approche unique. Après un gros travail de segmentation pour isoler la zone d’intérêt du patient, une maquette de l’organe est imprimée avec les mêmes caractéristiques que les tissus humains : ses propriétés biomécaniques et l’impact de son environnement. Le physicien peut ainsi planifier l’intervention, en s’entraînant non plus sur le patient, mais sur sa réplique exacte.
L’organe imprimé est placé dans la station EVIAS qui recrée l’environnement de l’intervention. EVIAS produit un flux sanguin, à la même température (37 °C), aux mêmes débit et pression que dans les artères cérébrales. Le sang humain est simulé par un liquide ayant sa densité et sa viscosité.

www.biomodex.com
 

Trophée CAP’TRONIC, catégorie Jeune entreprise

Société BILBERRY
Grâce à des caméras embarquées directement sur le matériel de désherbage, leur système scanne le sol à l’aide de caméras couleur classiques, identifie en temps réel les mauvaises herbes, et contrôle automatiquement la pulvérisation.
Un ordinateur de bord embarqué, relié aux caméras, analyse en temps réel les images du champ. Il est capable de reconnaître sélectivement les espèces d'adventices présentes au sein même des cultures. L'ordinateur de bord pilote aussi la pulvérisation en temps réel sur un tronçon de buses, ou une seule buse.
Les informations récoltées dans les parcelles sont immédiatement et automatiquement retranscrites sous forme de cartes. Ces cartes sont intégrables dans le pulvérisateur pour un traitement ultérieur ou dans les logiciels de gestion de l'exploitation.
Ce système de détection de mauvaises herbes
en temps réel réduit de 80% la consommation d'herbicides. L’entreprise collabore avec les constructeurs de pulvérisateurs.

www.bilberry.io

 

Trophée de l'Innovation décerné par le public

Société GOSENSE, projet RANGO
Ce boîtier électronique rend les cannes blanches des personnes aveugles intelligentes. Fixé sur une canne blanche traditionnelle, il permet à son utilisateur de percevoir et d’éviter les obstacles qu’il croise grâce à la réalité augmentée sonore.
Il protège son utilisateur de la tête aux pieds et d’une largeur d’épaules. Rango constitue un véritable bouclier virtuel et intelligent qui protège en localisant les obstacles en trois dimensions et en identifiant ceux qui représentent un réel danger.

www.gosense.com

Chargement des commentaires...
articles apparentés