Elektor Team

De l'eau bouillante pour mieux refroidir les circuits intégrés

10 décembre 2013, 14:38
De l'eau bouillante pour mieux refroidir les circuits intégrés
De l'eau bouillante pour mieux refroidir les circuits intégrés

Des chercheurs de l’Université de Purdue (États-Unis) ont conçu un système de refroidissement pour circuits intégrés, capable de dissiper les énormes quantités de chaleur produites par les composants de puissance des véhicules électriques et des armes (eh ! oui, Mars est aussi le dieu de l'électronique). Ceux-ci produisent en effet beaucoup plus de chaleur que des CI conventionnels, les processeurs de nos ordinateurs par exemple.


Le nouveau système de refroidissement consiste en un caloduc léger, rempli de petites billes en cuivre et de nanotubes qui forment une sorte de tresse ou de natte qui, par capillarité, conduit le liquide de refroidissement (de l’eau, en occurrence) vers la surface chaude de la puce où il est porté à ébullition. Le liquide absorbe alors beaucoup plus d’énergie qu’un liquide non bouillant. La circulation capillaire permet de se passer de pompe. Les nanotubes en carbone sont recouverts d’une mince couche de cuivre pour contrecarrer leur caractère hydrophile qui perturbe la diffusion capillaire.


Les caloducs standards que l’on trouve dans les ordinateurs par exemple absorbent une puissance de 50 W/cm² maximum, le nouveau système absorbe dix fois plus.

 

PS: Le lecteur attentif se souviendra qu'au Moyen Âge déjà, pour refroidir l'ardeur des assaillants, on utilisait de l'huille bouillante plutôt que tiède. 

Chargement des commentaires
articles apparentés