Elektor Team

Disques durs : ils résistent grâce à de brillantes performances

10 décembre 2013, 14:37
Disques durs : ils résistent grâce à de brillantes performances
Disques durs : ils résistent grâce à de brillantes performances

Les disques durs conventionnels, c'est-à-dire de type magnétique, sont de plus en plus fortement concurrencés par les SSD (Solid State Disk) c'est-à-dire par des modules de mémoire statique réalisés à partir de mémoire Flash. On se demande d'ailleurs pourquoi on continue de les appeler « disques » alors que leur principal avantage est justement de nous débarrasser de ce que le disque a d'encombrant, de lent, de vorace et d'instable.
Cependant la capacité de ces modules reste relativement modeste, de l’ordre de quelques dizaines de Go, comparée à celle des disques conventionnels qui ne cesse d'augmenter comme vient de le prouver Western Digital.

Ce spécialiste mondialement reconnu en matière de disques durs présente en effet actuellement deux produits de sa gamme Caviar GreenPower : le WD Caviar Black, destiné essentiellement aux ordinateurs de bureau, et le WD RE4 orienté serveurs.

Très proches l’un de l’autre par leurs performances, ces disques offrent une capacité record de 2 To (1 To = 1000 Go) grâce à quatre plateaux de 500 Go chacun.

 

L’interface est évidemment de type SATA II offrant une vitesse maximum théorique de transfert de 3 Go par seconde, tandis que la taille de la mémoire cache atteint désormais 64 Mo.

Afin d’accroître encore leurs performances, ces deux disques sont gérés par un processeur double tandis qu’ils bénéficient également de deux technologies propres à la famille GreenPower de Western Digital, censées réduire la consommation des disques sans altérer leurs performances.

Le premier système, baptisé IntelliSeek, permet d’optimiser la vitesse de fonctionnement du disque afin de réduire bruit, consommation et vibrations.

Le système StableTrac quant à lui vise à stabiliser les plateaux magnétiques afin de faciliter le suivi des pistes lors de la lecture et de l’écriture des données.

Ces deux disques sont déjà disponibles au Japon et devraient arriver prochainement sur le marché français avec une garantie de 5 ans et un prix de l’ordre de 250 euros.

Chargement des commentaires
articles apparentés