Dosage ultrafin grâce à des micro-pompes

1 octobre 2015, 11:10
La micro-pompe Gérotor permet de réguler les débits avec précision, des plus petits volumes aux débits maximaux constants.
La micro-pompe Gérotor permet de réguler les débits avec précision, des plus petits volumes aux débits maximaux constants.
Le débit de sortie presque sans pulsations et aisément réglable des micro-pompes Gérotor, de construction simple et sans valve, est possible grâce aux micromoteurs C.C. à commutation électronique de Faulhaber. Ceux-ci sont caractérisés par une densité de puissance élevée et une plage de régime étendue pour une très bonne dynamique. C’est ainsi qu’il est possible de réguler les débits avec précision, des plus petits volumes aux débits maximaux constants.
 
Il existe de multiples domaines où il faut doser de manière ciblée des petites quantités de liquide. Il faut en plus un fonctionnement de longue durée et une construction sans joints. Les champs d'application sont par exemple le transport de substances cristallisables, sensibles à la lumière ou dégageant des gaz, ainsi que les piles à combustible, le transport de solution d'urée (AdBlue) pour la dénitrification des effluents gazeux sur les moteurs Diesel, ou encore la technique de dialyse et d'analyse. La tête de pompe, hermétique, est entraînée par un solide embrayage magnétique. Grâce à la diversité des matériaux disponibles, les pompes peuvent être adaptées aux substances même les plus agressives. La pompe, d'un diamètre de seulement 22 mm et d'une longueur de 69 mm pour une tension d'alimentation de 24 V, pèse environ 100 g et peut débiter 4,8 à 72 ml/min, à une pression de refoulement jusqu'à 5 bar.
 
La pompe est entraînée par un moteur à courant continu à commutation électronique avec contrôleur de vitesse intégré Faulhaber. Sa construction sans balais augmente la durée de vie et la fiabilité de l'entraînement. Une régulation de la vitesse de rotation ajustée au moteur est garantie au moyen d'un contrôleur de vitesse dont le diamètre est identique au moteur et qui est monté en aval du moteur. Ainsi, l'utilisateur peut facilement régler la vitesse, via une entrée analogique de 0 à 10 V. Une entrée numérique définit le sens de rotation. La sortie fréquence numérique fournit un signal de sortie de 15 mA pour d'autres fonctions de surveillance, avec 6 impulsions par rotation. La tension d'alimentation des entraînements est de 12 ou 24 VDC ; en l'occurrence, les moteurs de 22 mm ont une puissance d'environ 9 W et un couple jusqu'à 59,9 mNm.
Chargement des commentaires
articles apparentés