Eric Bogers

Drones et animations 3D

26 décembre 2018, 12:52
Drones et animations 3D
Drones et animations 3D
Les drones sont en voie de transformer fondamentalement l'industrie cinématographique. Des chercheurs de l'École polytechnique fédérale (ETH) de Zurich et de l'Université de technologie de Delft (Pays-Bas) ont montré l'an passé la possibilité de réaliser plus facilement des scènes de films spectaculaires et techniquement très complexes grâce à ces engins volants miniatures. Suite à un projet ultérieur, présenté en décembre 2018 lors de la conférence SIGGRAPH à Tokyo, les chercheurs ont démontré le potentiel considérable des drones pour les films d'animation.

Des drones pour remplacer des dizaines de caméras

Il est extrêmement fastidieux de créer des personnages réalistes dans un film d'animation. Il faut en effet, dans ce cas, filmer d'abord un acteur effectuant les mouvements en situation, puis construire le personnage animé autour de ces prises de vue.

Pour reconstituer les mouvements de l'acteur dans une animation 3D, il est nécessaire de les enregistrer simultanément avec au moins deux caméras. En particulier, lorsque les déplacements s'inscrivent dans un espace de grandes dimensions, les activités techniques sont considérables, car les caméras doivent être soigneusement positionnées pour pouvoir enregistrer l'ensemble de la scène. Il est parfois nécessaire d’installer plusieurs caméras à différents endroits, alors qu’elles ne sont pas toutes actives à un moment donné, ou d’adopter d’autres types de constructions, avec les difficultés associées.

Une technologie dépassée

Cette technique complexe est en voie de disparition. Les chercheurs de l’École polytechnique fédérale (ETH) de Zurich et de l’Université de technologie de Delft (Pays-Bas) ont en effet développé le système Flycon, qui, sous sa forme la plus simple, comprend uniquement un ordinateur portable et deux drones du commerce.

Les deux engins volants suivent le déplacement de l'acteur et adaptent automatiquement leur position pour que la scène soit toujours filmée selon deux angles différents. Il est ainsi possible de réduire les opérations des caméras, car elles ne sont positionnées que là où elles sont effectivement nécessaires. L'un des aspects marquants de ce système est la possibilité d'anticiper le mouvement du personnage en temps réel et de calculer la position à venir des drones pour maintenir le comédien dans le cadre.

Marqueurs

Pour minimiser le volume des données produites, des marqueurs formés de diodes infrarouges sont fixés sur les articulations de l'acteur. Les drones sont dotés d'un filtre de correction de lumière du jour et n'enregistrent que le rayonnement issu des marqueurs, ce qui simplifie considérablement le traitement des données. Le système ne voit que quelques points, à partir desquels il détermine la position du corps et la direction du mouvement.

Analyse des mouvements dans le sport

Le système peut également enregistrer de manière très fiable des mouvements soudains et rapides. D'où son intérêt pour l'analyse du mouvement dans les activités sportives. Il était jusqu'ici, par exemple, impossible d'effectuer une analyse complète des déplacements extrêmements complexes des coureurs. Cependant, avec ce nouveau système, il est extrêmement facile d'examiner les évolutions du modèle des mouvements d'un coureur sur une période donnée.

Pour télécharger l'article complet au format PDF, c’est ici.

Source : Université de technologie de Delft
 
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés