Denis Meyer

Essaim de drones pour spectacle lumineux

18 janvier 2016, 14:58
Essaim de drones pour spectacle lumineux
Essaim de drones pour spectacle lumineux
Savez-vous ce qu’est un spaxel ? C’est un space pixel ou pixel dans l’espace, autrement dit un point lumineux, multicolore mais aussi volant, c’est-à-dire en mouvement libre dans l’espace. Pour l’obtenir, on associe à un drone une source lumineuse à LED. Et de préférence plusieurs drones afin d’obtenir plusieurs spaxels et des motifs lumineux d’autant plus spectaculaires que le nombre de points est élevé. Cette invention est à mettre au crédit du célèbre festival international Ars Electronica de Linz, en Autriche, qui, depuis des décennies, s’efforce de promouvoir les inventions qui combinent esthétique et électronique.
Pour donner un élan nouveau à ce projet à vocation artistique et promotionnelle en gestation depuis quelques années déjà, AE a fait appel au parrainage d’Intel pour son événement Drone 100. Comme ce nom le laisse deviner, ce sont cent drones, commandés par quatre pilotes, qui, en novembre dernier, ont formé un essaim afin de dessiner ensemble de spectaculaires motifs lumineux dans le ciel nocturne d’un petit aérodrome près de Hambourg, sur fond de musique jouée en direct par un orchestre au sol.
 

Tout ceci ne sert à rien d’autre que de nous détendre et de nous faire rêver un instant. Rêver par exemple à ce qu’une initiative comme celle-ci produira comme résultats le jour où l’on sera capable de faire voler en essaim dix ou cent fois plus de spaxels. Les bons vieux spectacles de son & lumière ont encore de beaux jours devant eux.
 
Chargement des commentaires
articles apparentés