Ce que pensent les automobilistes allemands des véhicules électriques

17 janvier 2019, 12:19
Les conducteurs plus jeunes acceptent davantage les véhicules électriques. Image : Infineon/Statista.
Les conducteurs plus jeunes acceptent davantage les véhicules électriques. Image : Infineon/Statista.
Une étude menée récemment en Allemagne pour Infineon Technologies AG sur le portail de statistiques, d’études de marché et de veille économique Statista met en évidence le point de vue de la population sur les véhicules électriques. Le premier enseignement n'est pas surprenant : ce sont les personnes aux plus hauts revenus qui investiraient dans un véhicule électrique. L'étude a montré que 80 % des personnes de moins de 40 ans approuvaient les véhicules électriques, contre 50 % seulement pour les plus de 60 ans.

L'intention d'acheter une voiture électrique progresse avec le revenu, indépendamment de l'âge : les plus motivés par l'achat de ce type de véhicule sont les 74 % des participants bénéficiant d'un revenu mensuel de foyer atteignant 4000 €, et plus. Il n'y a pas de tendance claire concernant l'utilisation de cette automobile conjointement avec les véhicules familiaux classiques à carburants carbonés, sachant que l'infrastructure actuelle de charge des véhicules électriques et le temps nécessaire à la recharge font de la technologie électrique une solution peu pratique pour les voyages au long cours. Les participants ont indiqué préférer recharger leur véhicule à leur domicile plutôt que sur la route ou au travail. L'étude indique également que les automobilistes allemands verraient d'un bon œil un surcoût pour une énergie verte. En partant d'une hypothèse d'un coût de 4 € pour un parcours de 100 km en voiture électrique, les participants ont dit accepter de payer plus de 6 € pour la même quantité d'énergie si elle provenait de sources renouvelables.

Selon Peter Wawer, Infineon, l'Allemagne produit suffisamment d'énergie issue de sources renouvelables pour alimenter l'ensemble du transport passagers du pays : la production d'électricité a atteint 547 TWh (térawatt-heure), dont 143 TWh provenant du solaire et de l'éolien. De quoi alimenter près de 47,7 millions de véhicules (avec une hypothèse de kilométrage annuel moyen et une puissance de 20 kWh aux 100 km par véhicule), pour un nombre total de véhicules immatriculés de 46,5 millions circulant en Allemagne actuellement.
La principale difficulté sera de mettre à niveau la capacité du réseau de distribution d'énergie existant (en englobant les nouveaux générateurs d'énergie renouvelable) et de construire une infrastructure nationale de bornes de charge. Cette étude en ligne a été effectuée en novembre 2018 et a permis de recueillir les réponses de 1700 participants.

Source : Infineon
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés