Rédaction Web

Circuits imprimés souples pour vêtements intelligents

18 septembre 2014, 09:20
Circuits imprimés souples pour vêtements intelligents
Circuits imprimés souples pour vêtements intelligents

Qui dit électronique, dit circuit imprimé ou PCB, pour printed circuit board, c’est-à-dire un support rigide. Or, avec l’émergence des vêtements dits intelligents, dans lesquels on intègre des circuits électroniques, le besoin de supports souples se fait pressant. Une nouvelle technique appelée tricotage informatisé permet de fabriquer des « circuits tissés » (fabric circuit boards, ou FCB).

Les FCB combinent des matériaux métalliques fibreux conducteurs et du tissu traditionnel. Les fils sont l'équivalent des circuits de cuivre sur une carte normale, tandis que le tissu joue le rôle du support qui maintient l’ensemble en place et isole les conducteurs les uns des autres. Les circuits tissés finis peuvent être tridimensionnels, ils résistent à la flexion, à l’étirement et au lavage. Pour l’utiliser dans un gilet pare-balles, les chercheurs de l'Université Polytechnique de Hong Kong ont même étudié le comportement du FCB lorsqu’il est frappé par un projectile. Il peut encaisser quelques balles sans dommage. Il supporte environ 1 million de cycles d’étirement et de pliage répétés. Le test de lavage a été moins concluant : six des 30 échantillons testés ont été (légèrement) endommagés par une trentaine de lavages. Un résultat malgré tout respectable.

Les vêtements enrichis en FCB pourraient être dotés d’électronique, ou simplement utilisés pour connecter des périphériques. De petits panneaux solaires sur le dos ou les épaules permettraient d’alimenter une batterie, ou de recharger sans fil votre téléphone. Des capteurs biométriques pourraient également être intégrés dans les vêtements. Selon l'équipe, le FCB basique est prêt à l'emploi. Tout ne sera donc qu’une question de coût…

Chargement des commentaires
articles apparentés