Thomas Scherer

Les calculateurs confirment la dynamique newtonienne modifiée (MOD)

13 février 2020, 13:35
Les calculateurs confirment la dynamique newtonienne modifiée (MOD)
Les calculateurs confirment la dynamique newtonienne modifiée (MOD)
La recherche dans le cosmos de la matière noire, dite aussi matière sombre ou même matière transparente, s'est révélée infructueuse jusqu'à présent. Sans elle pourtant – selon la physique newtonienne – la vitesse des étoiles les expulserait des galaxies elles-mêmes en rotation dans lesquelles elles gravitent. Pour expliquer ces observations astrophysiques, une autre source de gravité doit être à l'œuvre ici. D'où l’idée de matière noire ; quelque chose de transparent, dont la force d’attraction maintient les étoiles en orbite autour du centre galactique…
 
Une autre explication de cette anomalie cosmique est connue sous le nom de théorie de la dynamique newtonienne modifiée ou Modified Newtonian dynamics ( MOND). Publiée en 1983 par Mordehai Milgrom, c’est qu'une des hypothèses de gravité modifiée qui proposent un ajustement des lois de Newton pour tenir compte des anomalies observées.
 
Simulation MOND
 
Des chercheurs des universités de Bonn, de Prague et de Strasbourg ont montré comment des galaxies peuvent se former dans un univers MOND sans qu'il soit nécessaire de recourir à des forces hypothétiques de matière noire. La simulation logicielle conçue par ces chercheurs a permis de montrer, plusieurs centaines de milliers d'années après le Big Bang, la formation d’étoiles et de galaxies, à partir d'un nuage de gaz. La distribution et la vitesse des étoiles résultantes ont montré une corrélation étonnante avec la topologie de galaxies observées. En revanche, les simulations à partir de la force de la matière noire montrent principalement la formation de galaxies sans véritables disques de matière.
Selon le professeur Kroupa, qui dirige ces recherches depuis Bonn, cette simulation n'est qu'une première étape ; le modèle est basé sur des hypothèses concernant la distribution originale de la matière dans l'univers primitif et va maintenant être modifié pour inclure des facteurs d'influence plus complexes afin de tester si le modèle et l'hypothèse MOND sont robustes.
Les résultats sont publiés dans la Revue d'astrophysique.
Chargement des commentaires...
articles apparentés