Elektor Team

Google met le feu aux débits !

10 décembre 2013, 14:37
Google met le feu aux débits !
Google met le feu aux débits !

Théoriquement très simple, la mesure du débit ***réel*** d’une connexion à l'internet reste délicate. Ne suffit-il donc pas de mesurer le temps mis pour recevoir et envoyer des paquets de données de taille connue ? En pratique, de nombreux problèmes viennent compliquer ce scénario optimiste.

Pour qu’une telle mesure soit valable, il faut la faire sur des serveurs dont on est sûr qu’ils offrent un débit suffisant. Sinon la mesure est faussée. Il faut également prendre en compte le protocole de transfert utilisé. Or les protocoles, ce n'est pas ce qui manque sur l'internet : http, ftp, pop, bit torrent, etc. Sur une seule et même connexion, ils peuvent se voir allouer un débit différent !

Si de nombreux services, plus ou moins précis et fiables, existent déjà pour réaliser ce type de mesure, celui en cours de mise en place par Google sous le nom de Mesurement Lab (M-Lab) ne passera pas inaperçu. Il propose en effet de réaliser des mesures de débit à l'aide de 36 serveurs dédiés, répartis en 12 lieux géographiques différents, mais aussi et surtout de faire des mesures fines, selon les protocoles utilisés, grâce à plusieurs outils distincts :

  • Network Diagnostic Tool  assure les mesures de débit précises.

  • Glasnost est capable de déceler si votre fournisseur d’accès bride les connexions de type BitTorrent afin de limiter le volume des téléchargements (supposés) illégaux.

  • DiffProbe déplaira à certains fournisseurs d’accès car il est détecte l'attribution de priorités différentes selon le type de trafic émanant des abonnés.

  • NANO enfin permet de vérifier si ces mêmes fournisseurs d’accès dégradent les performances de leurs réseaux pour certains utilisateurs, pour certaines applications ou encore pour certaines destinations.

Comme c’est le cas pour la majorité des autres outils proposés par Google, M-Lab est gratuit mais, victime de son succès, nous n’avons pas encore pu l’utiliser complètement au moment où nous écrivons ces lignes pour cause de... saturation de ses serveurs. Un comble !

Chargement des commentaires
articles apparentés