Nouveau fil de liaison pour LabVIEW 2016

2 septembre 2016, 07:32
Nouveau fil de liaison pour LabVIEW 2016
Nouveau fil de liaison pour LabVIEW 2016
Le langage de programmation graphique LabVIEW (LV) fête cette année ses 30 ans. Contrairement aux langages comme Python ou C, où les instructions s’écrivent ligne par ligne, La construction d'un programme LV est graphique et consiste à relier entre eux au moyen de fils de liaison des icônes exécutables. Cette représentation visuelle se montre plus intuitive que la méthode textuelle, en particulier pour qui n'est pas programmeur professionnel. Peut-être pensiez-vous qu’après 30 ans d’évolution tous les composants de base de LV étaient figés comme des mammouths, pourtant la version LabVIEW 2016 comprend un nouveau fil de liaison appelé conduit.
 
Un conduit représente graphiquement le transfert de données entre des sections de code parallèles. Plusieurs modèles de conduits sont disponibles, chacun représentant un protocole de communication différent. L’action d’un conduit peut bien sûr être obtenue par d’autres moyens, mais plus laborieux et non visuels. L’implantation d’une communication interprocessus par simple tracé d’un conduit améliore la compréhension du code. Selon certaines sources généralement bien informées, National Instruments chercherait à créer un conduit pour les communications FPGA vers microcontrôleur. Peut-être bénéficierons-nous de cette simplification plutôt révolutionnaire dans LV 2017.
 
Jeff Kodosky, co-fondateur de National Instruments et auteur du logiciel LabVIEW, avait présenté les « fils asynchrones » en 2006, mais il aura fallu attendre les progrès informatiques de ces dernières années pour voir cette idée concrétisée. Le fil « Channel » (que la documentation française appelle donc « conduit ») était à vrai dire déjà présent dans LV 2015, mais seuls quelques utilisateurs le connaissaient puisque son accès était caché. Il fait désormais partie des objets de base du langage dans la version LV 2016.
Chargement des commentaires
articles apparentés