IBM
Thomas Scherer

IBM : feux de circulation intelligents

7 juin 2018, 14:18
IBM : feux de circulation intelligents
IBM : feux de circulation intelligents
Quel citadin au volant de sa voiture n'a pas vécu, à un moment ou à autre, la frustration d'attendre à un feu rouge ? Imaginez la situation : vous êtes en pleine nuit et vous ne voyez aucun autre véhicule sur la route. Pourtant, le système de commande des feux de circulation doit effectuer son cycle de manière prédéterminée, en vous obligeant à rester là, à tapoter votre volant en attendant impatiemment le feu vert. Tout cela pourrait bientôt appartenir au passé puisqu'IBM vient de se voir accorder un brevet déposé récemment. Il décrit un contrôleur intelligent de feux de circulation muni de caméras pour surveiller la circulation, associées à un système de commande utilisant des ordinateurs dotés de modèles et d’algorithmes d'intelligence artificielle. Ce système permet une utilisation optimale des signaux pour réduire les temps d'attente et améliorer la qualité de l'air en favorisant une plus grande fluidité de la circulation.

USA-Paten von IBM
Image : brevet américain 9 965 951
 
Le brevet accordé à IBM décrit un système utilisant des caméras pour collecter des informations relatives à la circulation, en apportant bien davantage de données que les capteurs élémentaires de détection de véhicules enfouis sous la surface de la chaussée, en usage actuellement. Ces caméras peuvent détecter les piétons et les véhicules, tenir compte des conditions météo, hiérarchiser les priorités des véhicules de secours en cours d'intervention et détecter les véhicules bloquant l’intersection.
Le brevet précise que « la présente invention concerne, d'une manière générale, le domaine du contrôle de la circulation, et plus particulièrement le contrôle d’un signal de circulation grâce à un dispositif d'informatique cognitive qui incorpore, en temps réel, les données relatives à une intersection ».
Un système informatique convertit les flux de données vidéo issus des caméras de surveillance pour calculer la densité de circulation et commander en conséquence le cycle des feux de signalisation.

Même s’il sera difficile pour un système de contrôle des signaux de circulation par ordinateur d’égaler l'intervention d'un agent humain pour réguler le trafic d’un carrefour encombré, c'est déjà un mieux que des feux commandés par intelligence artificielle me permettent de rentrer plus rapidement chez moi et de réduire ainsi la pollution de l'air et la consommation de carburant.
 
Source : TechXplore
Chargement des commentaires...
articles apparentés