Rédaction Web

Une imprimante 3D pour moins de 50 €

13 novembre 2014, 10:00
Une imprimante 3D pour moins de 50 €
Une imprimante 3D pour moins de 50 €

Pendant que fait rage la guerre des imprimantes 3D, certains refusent de se laisser séduire par les prix en baisse et optent pour la construction maison. Avec pour ambition de s’en tirer avec un seul billet de 50 € et un vieux PC. Ça vous tenterait ?
Pour vous faciliter l’aventure, il vous faudrait des instructions claires et fiables. On en trouve, comme celles du projet EWaste 60$ 3DPrinter (c’est-à-dire imprimante 3D à 60 $ à partir de matériel de récupération) proposé par Mikellc sur Instructables.com. Selon lui, environ 80 % des pièces requises peuvent être récupérées facilement sur du matériel électronique de rebut, précisément du genre de ces vieux appareils qui encombrent nos placards ou nos garages (souvent les deux).

Ça commence par une paire de lecteurs de CD/DVD-Rom standards et un lecteur de disquettes de 3,5 pouces. Si vous n’avez pas ça au fond de votre atelier, il ne vous reste qu’à faire les vide-greniers, les marchés aux puces ou les yeux doux au gardien de votre déchetterie pour qu’il vous laisse fouiller.
Ces lecteurs fourniront les moteurs dont vous aurez besoin pour déplacer l'extrudeuse sur les axes x, y et z de l'imprimante. Assurez-vous que le moteur du lecteur que vous dépiautez est bien du type pas-à-pas, et pas à courant continu. Tant que vous serez à la déchetterie, pensez aussi à y récupérer une alimentation de PC standard, il vous en faudra une.
Mais faudrait pas rêver, pour certaines pièces la récup ne vous sera d’aucun secours. Pour la construction du châssis, l’idéal serait de disposer d’une machine CNC. Et pour fabriquer certaines des pièces, c’est même une imprimante 3D qu’il faudra. Eh oui, c’est comme la poule et l’œuf. Si vous n’avez pas sous la main d’imprimante 3D opérationnelle, vous pouvez recourir à un service d'impression 3D.

Chargement des commentaires
articles apparentés