Elektor Team

Koreador et taurobotique

10 décembre 2013, 14:38
Koreador et taurobotique
Koreador et taurobotique

En matière de robotique, la Corée du Sud se défend bien ! Des ingénieurs y avaient mis au point en 2010 un robot tueur pour « renforcer la frontière » avec la Corée du Nord. La bestiole consiste en une tourelle mitrailleuse pour sulfater tout ce qui bouge à deux kilomètres à la ronde, même par temps de chien. Dans le genre robots fonctionnaires, certains font des rondes de nuit dans les prisons sud-coréennes, quand leurs homologues gérontophiles reniflent le pipi dans les maisons de retraite.

 

Sur un ton plus festif, mais non moins bestial, la ville coréenne de Cheongdo célèbre en ce moment son festival de combats de taureaux. Entre deux hostilités, le CIRO (institut coréen de robotique et de convergence) y présente ses derniers nés : deux superbes « taurobots » dont la taille au garrot correspond aux deux tiers de celle d’un Bos taurus de chez nous. Avec leur tête, cou et jambes articulés, ils simulent le combat pour informer le public des règles traditionnelles, et des modalités à suivre afin d’enregistrer un pari. Jusqu’ici, les vrais taureaux gardent encore la vedette dans les combats, mais il se pourrait qu’un jour leurs homologues robotisés, pas si inanimés que ça, prennent le relais !

 

Quelle que soit l’arène, le pari sportif a toujours attiré les foules et leurs billets. Et ce n’est probablement pas près de s’arrêter... Alors qu’importe l’appât, pourvu qu’on ait le gain !

Chargement des commentaires
articles apparentés