Circuit imprimé le plus long du monde : 26 m

1 avril 2019, 09:51
Circuit imprimé le plus long du monde : 26 m
Circuit imprimé le plus long du monde : 26 m
L’entreprise britannique Trackwise vient de livrer un circuit imprimé flexible multicouches de 26 mètres, considéré comme le plus long jamais produit. Il est destiné à distribuer l’alimentation et les signaux de commande transitant par les ailes d’un drone à énergie solaire. Cette carte fait partie d’un ensemble de 50 fournies par le fabricant pour l’aéronef.

Réduction de 60 % du poids du câblage

L’ensemble du système d'interconnexion (alimentation et signaux) de l’aéronef est constitué de circuits imprimés flexibles, ce qui permet une diminution estimée à 60 % du poids total du câblage par rapport à un faisceau traditionnel. Fabriqué aux États-Unis, le drone pourra ainsi embarquer une charge supérieure et bénéficier d'une plus grande vitesse et/ou d'un rayon d’action plus étendu. Les circuits imprimés flexibles sont réalisés grâce à la technologie IHT (Improved Harness Technology), qui s’appuie sur une technique de fabrication « de bobine à bobine ». À contrario, les circuits imprimés flexibles de facture classique dépassent rarement une longueur de deux mètres, principalement du fait des limites des processus de fabrication.

Celui qui équipe le drone utilise un substrat de polyimide. La structure plane du circuit dissipe mieux la chaleur que les dispositifs de câblage classiques, d’où une capacité supérieure de conduction du courant rapportée à la masse du conducteur en cuivre. Le procédé de fabrication par impression garantit la qualité constante du circuit et la réduction des points de raccordement nécessaires, gage d'une meilleure fiabilité. De plus, le circuit flexible est plus facile à installer qu’un faisceau de câbles, diminuant ainsi le délai et le coût d'assemblage du drone.

Les cartes à circuit imprimé flexible promises à un grand avenir

Selon Philip Johnston, PDG de Trackwise, les applications inédites ne manquent pas pour les circuits imprimés flexibles allégés de grande longueur. Les systèmes aérospatiaux sont naturellement concernés car l’optimisation du poids, la haute fiabilité et la maîtrise des coûts sont des facteurs critiques dans ce domaine. L'intérêt de très nombreux secteurs pour cette technique ne cesse de croître, notamment dans le médical et l'automobile. Les circuits électriques et électroniques embarqués sont de plus en plus nombreux et les constructeurs ont l’obligation de réduire le poids des engins pour diminuer la consommation d'énergie. Et ce ne sont pas les véhicules électriques qui vont ralentir cette tendance...

Photo : Trackwise
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés