La casquette connectée pour retrouver les enfants égarés

25 juin 2015, 11:10
La casquette connectée pour retrouver les enfants égarés
La casquette connectée pour retrouver les enfants égarés
Dans des endroits très fréquentés comme les parcs d’attraction, les musées et les festivals, il est difficile de garder le contact visuel avec ses enfants. Tous les parents connaissent les frayeurs que peut causer une seconde d’inattention. L’Australienne Justine Mittelheuser a mis à profit ses quatre années d'expérience dans la communication en champ proche (Near Field Communication ou NFC) pour créer les chapeaux et casquettes Tappy munis d’une puce NFC (étanche). Ainsi, pour les parents, le risque d’égarer leur progéniture est considérablement réduit.

La communication en champ proche consiste en un échange d’informations par ondes radio entre la puce NFC et un dispositif NFC (téléphone ou tablette). Contrairement au Bluetooth, NFC ne requiert pas de couplage, la proximité suffit.
Dans la puce NFC des chapeaux Tappy est codé le numéro de téléphone d'un parent ou d'un tuteur de l’enfant. Ce numéro est composé automatiquement lorsque la puce est activée par un téléphone NFC. Ainsi, quand un enfant est perdu en voyage ou dans une foule, tout possesseur d’un téléphone tactile n’a qu’à le placer à proximité de l'étiquette visible sur le bord du chapeau de l’enfant pour informer le parent de sa position GPS. Le numéro de téléphone parental peut être codé par le fabricant ou chez soi avec une application Android.

Les balises ont une durée de vie de dix ans, soit dix mille activations. Elles sont étanches et ne risquent rien au lavage, ni sous la pluie ou lors d’une baignade. Une alternative plutôt sympathique au bon vieux chapeau rouge.
 
Le prototype de Justine Mittelheuser conçu en 2012 pour son fils.
Chargement des commentaires
articles apparentés