La fin de l'optocoupleur en vue...

1 décembre 2015, 10:26
Conversion de la polarité des flancs en impulsion simple ou double
Conversion de la polarité des flancs en impulsion simple ou double
Les isolateurs numériques proposés à partir de transformateurs et de condensateurs utilisent des champs magnétiques et électriques afin de transmettre des données à travers les barrières d'isolation, là où les optocoupleurs utilisent la lumière. Les isolateurs numériques peuvent être fabriqués en utilisant la technologie CMOS, ce qui permet l'intégration de circuits de conditionnement de signaux directement dans la puce. La consommation énergétique s’en trouve considérablement réduite et le taux de transfert de données est amélioré.
La famille d'isolateurs numériques « iCoupler » d'Analog Devices propose une protection contre les surtensions jusqu'à 16 kVpk et peut supporter des tensions allant jusqu'à 5 kV. La transmission des signaux peut monter à 150 Mbit/s.
Universal I2C bus isolator and level adapter Nous avons essayé un de ces isolateurs numériques dans notre projet « Isolateur de bus I²C Universel » que nous publierons bientôt dans le magazine. Ce circuit ne se contente pas de fournir une séparation galvanique, mais il sert aussi d’adaptateur de niveau. Et cela ne le cantonne pas aux applications I²C, puisqu’il peut supporter tous les signaux numériques jusqu'à 1 Mbit/s. Sûr qu’il fonctionne à merveille !
Chargement des commentaires
articles apparentés