Elektor Team

La TNT sur les prises de courant

10 décembre 2013, 14:37
La TNT sur les prises de courant
La TNT sur les prises de courant

Depuis qu’elle est aussi diffusée par satellite, le sigle TNT ne veut plus dire Télévision Numérique Terrestre, paraît-il, mais Télévision Numérique de Terre (où est la différence ?…). Peu importe d'ailleurs. Fin 2011, avec l’arrêt définitif des émissions analogiques, la TNT sera en France le seul vecteur de diffusion de la télévision.

Cependant, qu’elle soit analogique ou numérique, la réception TV dans plusieurs pièces d’une habitation impose de disposer d’autant de prises d’antenne coaxiales qu’il y a de récepteurs. Cette affirmation aurait dû être écrite au passé, car une jeune société, bretonne et innovante (ce n'est pas un oxymore !) du nom de Neli Technologies, vient de lancer Neli qui permet de diffuser avec une extrême facilité la TNT via le réseau électrique domestique au moyen des courants porteurs, les célèbres CPL utilisés dans des installations de réseaux informatiques.

 

Neli se compose d’un émetteur appelé « base », à placer à l’unique point d’arrivée de l’antenne TNT et à raccorder à une prise de courant. On peut alors disséminer dans toute l’habitation jusqu’à trois récepteurs dits « nomades ». Ceux-ci, outre leur raccordement au secteur, disposent d’une prise péritélévision à relier au téléviseur associé qui a alors accès à la TNT sans nécessiter de câble d’antenne.

Les fonctions de Neli ne s’arrêtent pas là, car il est possible de recevoir des chaînes différentes, tant sur la base que sur les nomades, et ce dans la limite d’un total de quatre : une sur la base et une sur chaque nomade.

En outre, chaque nomade dispose d’une télécommande « locale » permettant de choisir sa chaîne et de régler le volume.

Deux bémols : Neli ne gère ni la TNT HD (haute définition), sans doute en raison de limitations techniques, ni les chaînes payantes de la TNT, sans doute en raison de droits d’accès imposés par les diffuseurs.

Neli n'en est pas moins un produit original et, à notre connaissance, unique sur le marché, permettant de s’affranchir du casse-tête de la mise en place de plusieurs prises d’antenne dans une même habitation.

 

Votre avis nous intéresse :
utilisez-vous les CPL ? Pour quoi faire ? Comment ?
Nous publierons votre témoignage ici, sous votre identité si vous le souhaitez, sous couvert d'anonymat si vous préférez, mais dans tous les cas nous vous prions de bien vouloir préciser votre nom et votre prénom. Merci.

 

Reçu vendredi 26 juin - 9h06  Juste une impression. Le réseau EDF est déja assez polué pour ne pas en rajouter. Quelle bande de fréquence est utilisée? Les filtres pour les bandes amateur sont-elles préservées?

Marcel

 

Reçu vendredi 26 juin - 9h26  En tant que radioamateur je suis inquiet de l'impact des CPL sur la coexistence des RA avec leur entourage. Les CPL brouillent la réception en ondes courtes. Les émissions RA peuvent saturer les récepteurs CPL d'où risques de conflits.

En tant qu'individu, il est justifié de penser que baigner 24 heures sur 24 dans une ambiance polluée par un large spectre de fréquences n'est pas raisonnable. L'effet est encore accentué par la nature pulsée de la CPL.. Il est fait beaucoup de bruit autour du téléphone mobile qui n'est utilisé que par intermittente et l'on passe sous silence ces champs électromagnétiques plus faibles mais omniprésents.

Lorsque les études mettront en évidence l'influence néfaste d'une exposition permanente à des champs pulsés, les dégâts risquent d'être faits.

Je n'ose imaginer les mesures drastiques qui seraient alors prises.

P.Dourlet F4EKN


 Reçu vendredi 26 juin - 9h45 Et voilà encore un peu plus de pollution.

Le réseau électrique n'est pas fait pour véhiculer de la haute fréquence?! Je n'utiliserai jamais ce genre de transmission.

Jean Moulin

 

Reçu vendredi 26 juin - 11h07 Je cherche justement ce type de matériel car il manque une prise TV dans la cuisine et cela demanderait beaucoup de travail pour en poser une.

Jean-Pierre THARAN

 

Reçu vendredi 26 juin - 13h37 Pour ma part, jamais je n'utiliserai le CPL.
Rien que pour la fiabilité, le réseau électrique a été conçu pour la très basse fréquence uniquement. Inutile de préciser que le CPL ne peut en aucun cas traverser les transformateurs. Pour l'usage "entre transformateurs", beaucoup d'équipements connectés au réseau se comportent très mal en haute fréquence. Le plus commun étant le condensateur de filtrage directement relié au secteur de pratiquement tous les appareils. Rien de tel pour absorber des signaux tels que ceux de la CPL ! Et je ne parle pas de tous les filtres secteurs que les plus consciencieux auront mis, par exemple, dans une rallonge avec protection parafoudre intégrée.
Sans parler du seul cablage : qui a déjà vu une impédance caractéristique indiquée sur un câble électrique ? Les pratiques de câblage ont visiblement été conçues pour la basse fréquence : fils que l'on enroule pour prendre moins de place, etc...
Et le comble, c'est que c'est super cher ! Beaucoup plus qu'une carte wifi, qui, elle, va à 54Mbits/s sans poser tant de problèmes.
D'ailleurs, si le CPL était si bien que cela, pourquoi EDF ne l'aurait-il pas généralisé à tout son réseau ? Avec un tel réseau de câbles, les gains potentiels auraient été faramineux ! Peut-être à cause de tout cela.
A noter qu'il existe des systèmes CPL qui fonctionnent parfaitement et sans aucun problème depuis plusieurs années, pour la régulation des réseaux électriques. Mais cela sont en bas débit et basse fréquence.
Hadrien Theveneau

 

Reçu vendredi 26 juin - 17h02 Pour ce qui concernent les installations électrique il existe deux types pour les maisons individuelles ;

- Les installations en 220 volts en mono.

- Les installations en 380 volts ( donc triphasé + neutre). Dans ce cas les prises de courant seront dans l'appartement bien en 220 volts , mais comme il faut faire un équilibrage sur les phases , seul un tiers des prises pourront retransmettre le signal. Les autres prises seront évidement Ph2 et Ph3, sans signal .

Il sera impossible de regrouper le signal sur les trois phases.

Donc uniquement une maison avec un comptage mono phase pourra gérer toutes les prises de courant. Mais attention il faudra aussi compter qu'une ligne électrique peut être instable et aussi avoir des crêtes de tension + les parasites qui peuvent venir d'une machine dans la maison.

Pour ma part c'est un projet qui ne va pas aboutir !

Un électricien de métier ; Patrick Graff

 

Reçu vendredi 26 juin - 18h53 Arrêtez de vouloir faire

Chargement des commentaires
articles apparentés